L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez acheter ce livre, consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 21,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    8 7 0 0


Pathologie du pied et de la cheville
Aspects particuliers de la chirurgie du pied polio et stratégie thérapeutique
 

S. KARRAY, M.-H. MEHERZI, M. DOUIK

La poliomyélite est due à l’infection des motoneurones de la substance grise de la corne antérieure de la moelle épinière et n’intéresse donc que la motricité. Cette maladie virale très contagieuse entraîne en quelques heures des paralysies irréversibles. Depuis 1988, l’incidence de cette maladie a diminué de 99 % suite aux efforts de l’OMS et des campagnes de vaccination. Cinq à dix pour cent des patients atteints meurent de paralysie respiratoire. Les paralysies résiduelles du membre inférieur sont les atteintes les plus fréquentes. La phase de régression de celle-ci est imprécise, mais le pronostic fonctionnel est définitif dès le 6e mois.



© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.