ARTICLE GRATUIT. L'accès au texte intégral à cet article vous est gracieusement offert. Si le résumé seul s'affiche sur votre écran, activez votre compte em-consulte (identifiant et mot de passe à saisir en haut à droite de l'écran). Si vous ne disposez pas encore d'un compte, inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici Créer un compte.


Techniques chirurgicales - Tête et cou
[69795]
Doi : 10.1016/S2211-0402(17)69795-2
Phonochirurgie des tumeurs bénignes des cordes vocales
 

N. Matar a, , M. Remacle b
a Service ORL et chirurgie cervicofaciale, Université Saint-Joseph, Hôpital universitaire Hôtel-Dieu de France, Beyrouth, Liban 
b Service ORL, Centre hospitalier du Luxembourg Eich, L-1210, Luxembourg 

Auteur correspondant.
Résumé

La phonochirurgie est la chirurgie des cordes vocales réalisée dans le but d'améliorer la voix. L'intervention phonochirurgicale vise à rétablir une anatomie normale de la corde vocale et une vibration glottique souple et régulière, la plus proche possible de la vibration physiologique. Elle se distingue donc des laryngoscopies réalisées à des fins biopsiques ou des chirurgies endoscopiques à visée curative pour les cancers glottiques (cordectomies) qui sont exclues de cet exposé. L'intervention est conduite sous anesthésie générale, par l'intermédiaire d'une laryngoscopie en suspension à l'aide de micro-instruments et du laser suivant les cas. Quelle que soit la technique employée, la phonochirurgie s'intègre toujours dans une stratégie thérapeutique comprenant non seulement l'acte chirurgical mais aussi la correction des facteurs étiologiques et la prise en charge de la dysfonction vocale, le plus souvent par la rééducation orthophonique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Phonochirurgie, Laser, Nodules, Polypes, Kystes, Sulcus, Œdème de Reinke, Vergetures




© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : N. Matar, M. Remacle. Phonochirurgie des tumeurs bénignes des cordes vocales. EMC - Techniques chirurgicales - Tête et cou 2017;13(1):1-16 [Article 46-350].