Article

1 autoévaluation interactive
1 information supplémentaire
1 cas clinique
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 27,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    12 0 0 3


Médecine d'urgence
[59017]
Doi : 10.1016/S1959-5182(15)59017-X
Prise en charge de la douleur aiguë en urgence
 

M. Galinski a, , S. Beaune b, F. Lapostolle a, F. Adnet a
a Samu 93, Hôpital Avicenne, AP-HP, 125, route de Stalingrad, 93000 Bobigny cedex 9, France 
b Service des urgences, Hôpital Ambroise-Paré, AP-HP, 92100 Boulogne-Billancourt, France 

Auteur correspondant.
Résumé

En médecine d'urgence, la douleur aiguë est une réalité qui concerne la majorité des patients. Il est admis que sa prise en charge est une urgence du fait de ses effets potentiellement délétères. Cette prise en charge doit être individualisée, c'est-à-dire adaptée à la douleur, au patient et à la pathologie causale. L'évaluation de la douleur et la mesure de son intensité sont indispensables à une bonne prise en charge mais doivent être adaptées à chaque patient. La prise en charge de la douleur repose sur la multimodalité, utilisant des moyens pharmacologiques et non pharmacologiques, avec notamment un accompagnement et une attitude empathique du soignant. La morphine est un antalgique majeur dont l'utilisation pourrait être davantage étendue moyennant des procédures précises et une formation adéquate des soignants. Par ailleurs, les douleurs des soins et des gestes doivent être anticipées. Certains gestes nécessitent une réelle sédation qui doit être parfaitement maîtrisée par les équipes soignantes afin de limiter le risque d'effets indésirables.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Douleur aiguë, Évaluation, Multimodalité, Titration de morphine, Analgésie-sédation procédurale




© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : M. Galinski, S. Beaune, F. Lapostolle, F. Adnet. Prise en charge de la douleur aiguë en urgence. EMC - Médecine d'urgence 2015;10(3):1-12 [Article 25-010-G-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article