Article

2 iconographies
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    7 2 0 0


Bulletin du Cancer
Volume 100, numéro 5
pages 435-441 (mai 2013)
Doi : 10.1684/bdc.2013.1748
Reçu le : 16 décembre 2012 ;  accepté le : 18 janvier 2013
Nouvelles avancées dans la prise en charge chirurgicale des métastases vertébrales symptomatiques
New advances in the management of thoracolumbar spine metastasis
 

Fahed Zairi , Paulo Marinho, Mohamed Allaoui, Richard Assaker
 CHRU de Lille, hôpital Roger-Salengro, service de neurochirurgie, rue Émile-Laine, 59037 Lille cedex, France 

*Tirés à part
Résumé

Les métastases vertébrales affectent 20 à 50 % des patients atteints d’un cancer solide et constituent un tournant majeur dans la maladie de part le retentissement fonctionnel qu’elles engendrent. Une prise en charge précoce est nécessaire afin de prévenir ou traiter toute compression neurologique, aux conséquences redoutables. De part la grande variabilité des présentations clinique et radiologique, la prise en charge idéale ne peut se concevoir qu’au sein d’une équipe pluridisciplinaire, réunissant oncologues, radiothérapeutes, radiologues interventionnels et chirurgies du rachis. Les progrès effectués récemment tant en radiothérapie qu’en radiologie interventionnelle ont permis d’offrir des solutions thérapeutiques efficaces et relativement peu morbides dans la prise en charge symptomatique de ces patients. Toutefois, le traitement chirurgical demeure le traitement de référence pour les patients qui présentent une compression médullaire rapidement évolutive ou une importante ostéolyse entraînant un risque fracturaire. La morbidité du traitement chirurgical, rendait certains patients non éligibles car trop « fragiles ». De plus, les complications postopératoires sont susceptibles d’altérer la qualité de ces patients et de retarder l’initiation des thérapies anticancéreuses. Les techniques dites « minimales invasives » permettent d’apporter des solutions chirurgicales fiables et rapidement efficaces tout en limitant la iatrogénie. Il nous semble nécessaire que les différents acteurs de la prise en charge de ces patients connaissent l’existence de ces nouvelles techniques chirurgicales, pour que chaque patient puisse bénéficier de la solution thérapeutique la mieux adaptée à sa situation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.
Abstract

Vertebral metastases affect 20 to 50% of cancer patients and represent a major turning point in the disease from the functional impact they generate. Early treatment is mandatory to prevent or treat any neurological compression. Due to the high variability of clinical and radiological presentations, best care requires a multidisciplinary team, involving oncologists, radiation oncologists, interventional radiologists and spine surgeons. Recent advances in radiotherapy and interventional radiology have offered various efficient therapeutic solutions with relatively low morbidity rate in the management of symptomatic spine metastases. However, surgery remains the standard treatment for patients with rapidly progressive spinal cord compression or significant osteolytic lesion leading to a high risk of fracture. However, conventional surgical strategies are associated with significant morbidity and contraindicated in patients in poor general condition. In addition, postoperative complications are likely to affect patient's quality of life and delay the initiation of anticancer therapies. In order to reduce iatrogenic lesions, new “minimally invasive” techniques were developed to achieve immediate stabilisation and decompression while reducing the morbidity of the approach. We aim to inform the reader of the existence of these techniques so that each patient can benefit from treatment best suited to their situation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : minimal invasif, percutanée, stabilisation, décompression

Key words : minimally invasive, percutaneous, stabilization, decompression




© 2013  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article