Article

1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 20,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    7 0 0 1


Médecine d'urgence
[61678]
Doi : 10.1016/S1959-5182(13)61678-5
Éthique et fin de vie en médecine d'urgence
 

P. Le Conte
 Pôle urgence, CHU de Nantes, Hôtel Dieu, 44093 Nantes cedex 01, France 

Résumé

Les principes éthiques applicables en médecine d'urgence incluent l'autonomie, la bienfaisance, la non-malveillance, la proportionnalité et la justice distributive. Les décès aux urgences représentent globalement 0,3 % des passages et leur nombre ne fait qu'augmenter. Une étude prospective multicentrique étudiant les décès aux urgences, incluant 2420 patients décédés a été réalisée et a montré que ces patients étaient âgés, polypathologiques, avec une autonomie limitée. Une décision de limitation du niveau de soins précédait 78 % des décès. La méthodologie nécessaire à la mise en œuvre d'une décision de limitation du niveau de soins est décrite de façon détaillée avec les définitions essentielles, les intervenants en cas de patient compétent et de patient incompétent, l'argumentation nécessaire, la prise de décision, la notification dans le dossier, l'application de la décision de limitation ou d'arrêt des thérapeutiques ainsi que l'accompagnement du patient et de ses proches. Les soins palliatifs font partie intégrante de la prise en charge des fins de vie, y compris aux urgences. Une étude portant spécifiquement sur l'administration de soins palliatifs aux urgences est décrite. Globalement, seuls 58 % des patients décédant aux urgences avaient bénéficié de tels soins. En analyse multivariée, les patients en bénéficiant avaient un délai entre l'admission et le décès supérieur à neuf heures et étaient hospitalisés à l'unité d'hospitalisation de courte durée. En conclusion, les décès aux urgences sont de plus en plus fréquents et il appartient à l'ensemble du personnel médical et paramédical de s'y préparer pour délivrer des soins de qualité à ces patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Éthique, Fin de vie, Soins palliatifs




© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : P. Le Conte. Éthique et fin de vie en médecine d'urgence. EMC - Médecine d'urgence 2014;9(1):1-7 [Article 25-210-A-30].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article