Article

Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez acheter ce livre, consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 10,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    5 0 0 0


Prothèses partielles de genou
Place de la prothèse unicompartimentale dans l’ostéonécrose du genou : Spontaneous osteonecrosis of the knee
 

Mots clés :Ostéonécrose spontanée du genou. : Prothèse unicompartimentale du genou. : Arthroplastie monocompartimentale. : 
Key words:Spontaneous osteonecrosis of the knee.  : Arthroplasty.  : 


P.-J. Vandekerckhove, L. Goubau, R. Verdonk, P. Verdonk

Résumé

L’ostéonécrose spontanée du genou (OSG) a été décrite pour la première fois par Ahlback et al. en 1968 comme une zone de nécrose avasculaire comportant le condyle fémoral médian. L’OSG se présente le plus souvent chez des patients au-delà de l’âge de 55 ans, n’ayant aucun facteur de risque et de manière unilatérale dans un compartiment du genou. L’OSG peut être classifiée en quatre stades, basés sur des critères cliniques et radiologiques. Dans les stades III et IV, l’arthroplastie a un rôle prééminent dans le traitement de l’OSG. Elle semble être la seule option valable en cas d’ostéonécrose du genou où il y a eu un collapsus ou en cas d’échec d’autres options thérapeutiques. Même s’il y a peu de littérature concernant les résultats de l’arthroplastie en cas d’OSG, les rapports les plus récents montrent qu’une arthroplastie monocompartimentale dans l’OSG donne d’excellents résultats tant sur le plan clinique qu’en termes de survie.

Abstract

Spontaneous osteonecrosis of the knee (SONK) was first described by Ahlback et al. in 1968 as an area of avascular necrosis involving the medial femoral condyle. It tends to occur most often in patients older than 55 with no risk factors, unilaterally, and in one compartment of the knee. Most of the time, the medial femoral condyle is involved. SONK can be classified into four stages, based upon symptomatic and radiologic features. Considering stage III and IV arthroplasty plays a prominent role in the treatment of SONK. Joint replacement seems to be the only valuable option in case of osteonecrotic knee joints that have undergone collapse or where other treatments have failed. There is little literature reporting the results of arthroplasty for osteonecrosis of the knee. However, most recent literature reveals that UKA for SONK provides excellent clinical results and an excellent survival rate.



© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article