Article

2 iconographies
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez acheter ce livre, consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 10,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    10 2 0 0


Prothèses partielles de genou
Résultats et causes d’échec des prothèses fémoropatellaires : The patellofemoral arthroplasties: results and etiologies of failures
 

Mots clés :Prothèse fémoropatellaire. : Résultats. : Échecs. : 
Key words:Patellofemoral replacement. : Results. : Failure. : 


J. Chouteau, B. Moyen

Résumé

L’arthroplastie fémoropatellaire reste un sujet de controverse du fait de résultats très variables dans la littérature et d’un taux d’échec précoce parfois élevé. Nous rapportons les résultats et les causes d’échec des prothèses fémoropatellaires (PFP) en envisageant deux types d’implant : les PFP de première génération dites de resurfaçage (sans coupe, positionnement supposé anatomique dans la trochlée) et les PFP anatomiques à coupe (coupe de la trochlée et dessin similaire à celui d’une prothèse totale de genou). Les résultats et les causes d’échec des PFP apparaissent très contrastés selon le type d’implant utilisé et les séries. Les prothèses de première génération ont des taux d’échec avec reprise allant jusqu’à 87%. Les meilleurs résultats ont été obtenus pour les PFP anatomiques récentes dites à coupe avec plusieurs séries rapportant un haut niveau de satisfaction des patients, des scores fonctionnels postopératoires élevés et l’absence de complications postopératoires attribuables à l’implant. Une sélection rigoureuse des patients augmente le taux de bons et très bons résultats (absence de surcharge pondérale, âge < 65 ans, activité régulière persistante, bonne mobilité préopératoire, pas de valgus/varus excessif, grade IV selon Iwano, arthrose sur instabilité plutôt qu’arthrose essentielle). L’amélioration et l’optimisation du dessin des implants anatomiques à coupe se feront grâce à des études biomécaniques poussées au niveau de la trochlée et du bouton rotulien. L’utilisation de la navigation ou de guides d’implantation dédiés au patient pourrait être le gage d’une meilleure fiabilité et d’une meilleure reproductibilité des techniques de pose, permettant une augmentation de la satisfaction postopératoire.

Abstract

The patellofemoral replacement (PFR) is still a subject of controversies because of non-consistent reported results in the literature and because of high rate of early failures. We report the results and the etiologies of failures of the PFR. We studied separately two different designs: the so-called first generation of PFR design (characterized by resurfacing the patellofemoral joint) and the recent optimized designs of PFR with anterior femoral bone cut (similar to TKA). The PFR results and etiologies of failures change with the type of implant and design used. The first generation of PFR showed high failure rate leading to high revision rate up to 87%. The best results have been obtained with recent PFR requiring anterior femoral bone cut. Several series showed high patients satisfaction rate, high postoperative functional scores and no postoperative complications caused by the implants. Strict preoperative criteria of patient selection increase significantly the results (no overweight patient, patient age under 65 years, frequent physical activity, good preoperative ROM, no excessive preoperative varus/valgus malalignment, grade IV from the Iwano’s classification, patellofemoral osteoarthritis on dysplasia rather than without dysplasia). Optimization and increase in anatomical implant designs will be obtained using biomechanical studies on the trochlea and on the patellar implants. Navigation and patient specific 3D customized cutting guide could allow a better reproducibility and reliability of the procedure and lead to higher patient postoperative satisfaction.



© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article