Article

20 iconographies
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez acheter ce livre, consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 10,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    10 20 0 0


Prothèses partielles de genou
Prothèses fémoropatellaires : modèles d’implants et techniques chirurgicales : Patellofemoral prosthesis
 

Mots clés :Prothèse fémoropatellaire. : 
Key words:Patellofemoral prosthesis. : 


P. Mertl

Résumé

La prothèse fémoropatellaire (PFP), initialement proposée par McKeever dès 1955 sous la forme d’un simple resurfaçage patellaire en vitallium, ne s’est réellement développée qu’à partir des années 1980 avec des implants trochléens en chrome-cobalt et un bouton rotulien en polyéthylène, de forme variable. Les trochlées asymétriques s’opposent davantage aux forces valgisantes du quadriceps que les trochlées symétriques. La variation du rayon de courbure sagittale de la trochlée et l’étendue de la prothèse sur la face antérieure du fémur autorisent une prise en charge plus ou moins précoce du bouton rotulien, permettant d’éviter ou non accrochage et ressaut. Les différentes PFP se distinguent aussi par la forme de leur bouton rotulien qui peut être en dôme, à facettes ou asymétrique. Il faut cependant distinguer deux grands groupes de PFP : les PFP de resurfaçage et les PFP à coupe antérieure, qui déterminent la technique chirurgicale. Parmi les PFP de resurfaçage, les implants trochléens symétriques tels que ceux de la prothèse Richards III™ et de la Lubinus™ ont donné des résultats décevants en raison des difficultés de centrage rotulien, majorées par la forme du bouton rotulien à facettes pour la Richards III™. Les implants asymétriques (LCS™ sphérocentrique et autocentrique) avec des boutons rotuliens en forme de dôme ont donné des résultats plus durables. Parmi les PFP à coupe antérieure les plus récentes, un seul modèle possède une trochlée symétrique, la prothèse Avon™, alors que toutes les autres disposent de trochlées asymétriques, dont le valgus, le degré de contrainte et l’étendue sont variables d’un modèle à l’autre (Hermes™, Vanguard™, Journey™, Gender™). La technique chirurgicale doit prendre en compte l’existence fréquente d’une dysplasie sévère de la trochlée. Ainsi, pour les PFP de resurfaçage, il est recommandé d’utiliser une voie d’abord latérale avec ostéotomie de la tubérosité tibiale qui seule permettra d’assurer le recentrage de la patella en fin d’intervention, alors qu’une voie d’abord médiale reste possible pour les PFP à coupe, le centrage patellaire pouvant être restauré dans ce cas par une rotation externe et une latéralisation de la trochlée prothétique. Les deux techniques sont décrites en détail.

Abstract

Patellofemoral prosthesis (PFP), early designed by McKeever since 1955, with single patellar metal resurfacing, had complete development during the eighties combining Cr-CO femoral implants and PE patellar button with diverse designs. Asymmetrical trochleas are more strongly opposed to lateral quadriceps forces than symmetrical trochlea. Variation of device’s curvature and extension upon anterior femoral cortex determine the degree of flexion in which contact between patellar button and trochlear implant occurs, to prevent or no patellar bump and patellar tilting. Various patellofemoral prosthesis have also different patellar button surfaces, with hemispherical dome surface, faceted surface, symmetrical or asymmetrical surfaces. We have to distinguish between two types of PFP: Resurfacing prosthesis and prosthesis with anterior femoral cut, which determines the surgical technique. Among resurfacing PFP, symmetrical trochlear implant as Richards III™ and Lubinus™ prosthesis demonstrated poor functional results because of patellar maltracking. Symmetrical implants (LCS™, spherocentric and autocentric) with hemispherical patellar button had more durable results. Among PFP with anterior cut, the more recent devices, only one model has a symmetrical trochlea, the Avon™ prosthesis, while the others have asymmetrical trochlea, with various degrees of valgus and constraint (Hermes™, Vanguard™, Journey™, Gender™). Surgical technique has to take care of severe trochlear dysplasia associated to patella-femoral arthritis. In such a way, we recommend for resurfacing prosthesis to use a lateral approach with tibial tubercle osteotomy to manage patellar centering, whereas a medial approach is sufficient for prosthesis with anterior cut; in these cases, patellar centering can be corrected by external rotation and lateralization of the trochlear implant. The two techniques are described.



© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article