Article

9 iconographies
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez acheter ce livre, consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 10,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    6 9 0 0


Prothèses partielles de genou
Cahier des charges d’une prothèse fémoropatellaire : Specifications for a modern patellofemoral arthroplasty
 

Mots clés :Prothèse fémoropatellaire. : Cahier des charges. : 
Key words:Patellofemoral arthroplasty. : Specifications. : 


J. Caton

Résumé

Les résultats des traitements conservateurs et des prothèses fémoropatellaires dites de resurfaçage étant très inégaux, une nouvelle catégorie de prothèses fémoropatellaires, dites anatomiques, s’est développée à partir de 1997. Le cahier des charges de ces prothèses anatomiques doit être le suivant : congruence parfaite entre le carter fémoral et la prothèse rotulienne, un carter occupant toute la trochlée fémorale avec possibilité de latéralisation de celui-ci et également nécessité de positionnement en rotation externe de 4 à 5°. Le carter doit permettre un autocentrage, doit être suffisamment long distalement pour pouvoir guider la rotule au-delà de 90°, et l’instrumentation ancillaire doit être fiable de façon identique aux prothèses tricompartimentales, permettant de respecter toutes ces conditions. Les résultats à moyen terme ont bien montré la différence dans les courbes de survie et sur le plan clinique entre ces prothèses anatomiques dites «on-lay » et les prothèses de resurfaçage plus anciennes dites «in-lay ». À 5 ans, les courbes de survie des prothèses anatomiques sont de 96 %. Cela nécessite de poser son indication de façon correcte en évitant de mettre en place cet implant lorsqu’il existe une anomalie de l’articulation fémorotibiale, car la dégradation de ce compartiment fémorotibial est la cause d’échec principale, à long terme, des prothèses fémoropatellaires, qu’elles soient de resurfaçage ou anatomiques.

Abstract

Patellofemoral arthritis is often very well tolerated; nevertheless, a certain number of these osteoarthritis tend to become disabling, thus requiring treatment. Result of the conservative surgery and those of the patellofemoral resurfacing is often unpredictable and unconsistant so to overcome better results which were necessary to develop new patellofemoral prosthesis which was anatomical without resurfacing and an anterior femoral bone cut identical to a tricompartimental prosthesis. Since 1997, we have developed this type of prosthesis with this different specifications :

perfect congruence with autocentering with sagittal radius of curvature;
external rotation of the femoral groove component of 4 to 5°;
possibility of lateral position of the femoral groove component to stabilize patella;
femoral groove component filling all the femoral trochlea and engaging the patella within the trochlea groove avoiding lateral impingement of the patella or trochleotibial conflict;
cemented patellar component without metal backing compatible with a total knee arthroplasty.

The results at more than five years of follow-up show survival curves of 96%. The results of the resurfacing patellofemoral arthroplasties are not so good and more unpredictable and unconsistant. This modern isolated patellofemoral arthroplasty provides good results if we have very good indications only with no tibiofemoral osteoarthritis and if the surgeon as a reliable ancillary instrumentation.



© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article
Vous pouvez déplacer ce plan en cliquant sur le bandeau de la fenêtre