Article

9 iconographies
2 vidéos / animations
1 autoévaluation interactive
1 cas clinique
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 38,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    13 9 2 2


Médecine d'urgence
[58709]
Doi : 10.1016/S1959-5182(12)58709-X
Douleurs pelviennes
 

A. Le Marrec a, G. Legendre a, H. Fernandez a, b, c,
a Service de gynécologie-obstétrique, Hôpital Kremlin Bicêtre, 78, avenue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin Bicêtre, France 
b Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations-Institut national de la santé et de la recherche médicale (CESP-Inserm) U1018, Reproduction et développement de l'enfant, 82, rue du Général-Leclerc, 94276 Le Kremlin Bicêtre cedex, France 
c Université Paris-Sud, 63, rue Gabriel-Péri, 94276 Le Kremlin Bicêtre cedex, France 

Auteur correspondant.
Résumé

La douleur pelvienne constitue un motif fréquent de consultation en gynécologie. Elle se définit par l'existence d'une douleur des quadrants inférieurs de l'abdomen. La douleur pelvienne aiguë constitue le premier motif de consultation en urgence alors que les douleurs pelviennes chroniques sont habituellement vues en consultation gynécologique programmée. Les deux principales causes de douleurs pelviennes aiguës sont l'appendicite et les douleurs pelviennes d'origine indéterminée, alors que les causes organiques gynécologiques les plus fréquentes sont la grossesse extra-utérine et les infections génitales hautes. La mise au point d'une démarche rationnelle d'analyse diagnostique des douleurs pelviennes aiguës conduit à éliminer d'entrée une grossesse extra-utérine par le dosage de l'hormone human chorionic gonadotrophin . Le but ultime est d'éliminer en urgence les cœlioscopies blanches. La douleur pelvienne chronique nécessite un interrogatoire précis axé sur la rythmicité des douleurs, le lien avec le cycle, l'existence de facteurs déclenchants. L'endométriose et les douleurs liées aux adhérences sont les causes gynécologiques les plus fréquentes même si les principales étiologies sont d'origine non gynécologique. C'est dans ce contexte que se détermine l'indication d'un traitement médical de première intention et la cœlioscopie n'est alors que le dernier recours en cas de persistance des douleurs pour faire la part de ce qui est gynécologique et non gynécologique. Les prises en charge multidisciplinaires donnent les meilleurs résultats et l'ensemble de la stratégie diagnostique et thérapeutique est basé sur le fait que l'objectif principal est de soulager la patiente.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Adhérences, Appendicite, Douleur pelvienne aiguë, Douleur pelvienne chronique, Dysménorrhée, Dyspareunie, Endométriose, Grossesse extra-utérine, Infection génitale haute




© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : A. Le Marrec, G. Legendre, H. Fernandez. Douleurs pelviennes. EMC - Médecine d'urgence 2013;8(1):1-13 [Article 25-070-A-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article