Article

33 iconographies
2 vidéos / animations
1 autoévaluation interactive
1 information supplémentaire
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 53,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    14 33 2 2


RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE : Génito-urinaire - Gynéco-obstétricale - Mammaire
[52099]
Doi : 10.1016/S1879-8543(12)52099-9
Imagerie de l'urètre pathologique
 

O. Hélénon a,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, A. El Amri b : Praticien attaché, L. Lemaître c : Professeur des Universités, praticien hospitalier, N. Grenier d : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service de radiologie, Hôpital Necker enfants malades, 149, rue de Sèvres 75743 Paris Cedex 15, Paris, France 
b Service d'imagerie médicale, Hôpital Tenon, 4 rue de la Chine, 75012 Paris, France 
c Service de radiologie, CHRU de Lille, 2, avenue Oscar-Lambret, 59000 Lille, France 
d Service de radiologie, Hôpital Pellegrin, Place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux Cedex, Bordeaux, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Le diagnostic des anomalies urétrales repose encore le plus souvent sur les techniques d'urétro- et de cysto-urétrographie qui nécessitent une technique rigoureuse et bien codifiée. Les autres méthodes d'imagerie telles que l'échographie et l'imagerie par résonance magnétique (IRM), qui permettent d'étudier les tissus périurétraux, sont plus particulièrement utilisées dans la pathologie inflammatoire et tumorale. Elles offrent également aujourd'hui, avec les méthodes d'urétrosonographie et d'urétro-IRM, des possibilités très intéressantes dans l'exploration de l'urètre, notamment dans sa portion antérieure, dont la lumière et la muqueuse peuvent être étudiées dans le même temps que les structures périurétrales. On distingue cinq grands groupes d'anomalies en fonction du mécanisme étiopathogénique à l'origine de la lésion urétrale initiale : les anomalies congénitales, la pathologie inflammatoire, les lésions traumatiques, la pathologie tumorale, les calculs et autres corps étrangers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Urètre masculin, Urètre féminin, Urètre pathologique




© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : O. Hélénon, A. El Amri, L. Lemaître, N. Grenier. Imagerie de l'urètre pathologique. EMC - RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE : Génito-urinaire - Gynéco-obstétricale - Mammaire 2012;7(2):1-14 [Article 34-410-A-20].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article