Article

6 iconographies
1 autoévaluation interactive
1 cas clinique
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 23,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    7 6 0 2


AKOS (Traité de Médecine)
[56217]
Doi : 10.1016/S1634-6939(12)56217-4
Manifestations cutanées des hémopathies malignes
 

B. Soutou a,  : Dermatologue, E. Wetterwald b : Attaché, S. Aractingi b : Praticien hospitalier
a Centre hospitalier du Nord, 100 Jdeidet-Zgharta, Liban 
b Service de dermatologie, Hôpital Tenon, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Différents types de manifestations cutanées peuvent survenir dans les hémopathies malignes. D'une part, il s'agit de lésions cutanées spécifiques consécutives à l'envahissement du derme par des cellules hématopoïétiques malignes et prenant typiquement l'aspect de nodules ou de plaques infiltrées. D'autre part, il existe de nombreuses dermatoses satellites (dermatoses neutrophiliques, acrosyndromes, vasculites cutanées, amyloses, cryoglobulinémies, éruptions bulleuses auto-immunes) pouvant révéler une hémopathie non encore diagnostiquée ou indiquer une aggravation du pronostic d'une hémopathie jusque-là stable. Les infections cutanées peuvent survenir au cours d'une septicémie ou par extension d'une infection profonde contiguë, mais elles sont le plus souvent primitives, favorisées par la fragilisation iatrogène de la peau, et nécessitent une prise en charge particulière. Les manifestations cutanées liées aux traitements des hémopathies sont souvent cytotoxiques pouvant aboutir à des décollements bulleux extensifs graves ; l'imputabilité est difficile à établir. Les réactions d'hypersensibilité comme l'urticaire et l'angio-œdème sont moins fréquentes. La réaction aiguë du greffon contre l'hôte est une urgence diagnostique mais elle est souvent difficile à confirmer car elle peut mimer une toxidermie ou une réactivation virale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hémopathie maligne, Exanthème, Dermatose paranéoplasique, Dermatose neutrophilique, Chimiothérapie




© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : B. Soutou, E. Wetterwald, S. Aractingi. Manifestations cutanées des hémopathies malignes. EMC - AKOS (Traité de Médecine) 2012;7(2):1-7 [Article 2-0703].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article