Article

17 iconographies
1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 47,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    12 17 0 1


Techniques chirurgicales - Orthopédie-Traumatologie
[58655]
Doi : 10.1016/S0246-0467(12)58655-1
Reprise tardive sur chirurgie du rachis
 

B. Blondel a : MD, assistant-chef de clinique, chercheur, V. Lafage b : PhD, directrice de recherche Spine, J.-P. Farcy c,  : MD, FACS, professeur de chirurgie orthopédique New-York University, chef du département de recherche
a Université Aix-Marseille, Marseille, France 
b Spine Division, Hospital for joint diseases, New-York University, 301 East 17th Street, 10003 New York, États-Unis 
c Maimonides Medical Center, 4802 10th Avenue, Brooklyn, 11219 New York, États-Unis 

Auteur correspondant.
Résumé

Les reprises tardives de patients opérés du rachis ne sont pas exceptionnelles. Un nombre croissant de patients présentent au rachis, douleurs et déformations de plus en plus mal acceptées dans nos sociétés modernes. Instrumentations et techniques se sont affinées au cours des trente dernières années avec comme objectif principal l'amélioration des résultats chirurgicaux et la possibilité de réaliser des procédures de plus en plus complexes. Toutefois les résultats de ces traitements chirurgicaux ne sont pas toujours aussi bons qu'espérés, et le nombre de malades devant subir une révision tardive ne cesse d'augmenter. La confiance des chirurgiens du rachis dans les nouvelles techniques a entraîné, spécialement dans la population adulte, une augmentation des indications chirurgicales, et ce, en dépit d'une meilleure compréhension de la biomécanique du rachis. Cette situation paradoxale tend à expliquer le fait que les progrès se soient souvent réalisés suite à une succession d'essais et d'erreurs. Notre expérience porte sur 318 reprises tardives au cours des dernières 25 années. Les techniques de révisions comme leurs complications varient suivant les pathologies initiales et les groupes d'âge, mais toutes nécessitent des interventions longues, délabrantes et dangereuses avec un risque opératoire très élevé. Le nombre de complications rencontrées reste important, cependant en respectant certains impératifs, les résultats obtenus dans les cas les plus complexes sont souvent finalement satisfaisants. Parmi les diverses leçons que nous avons tirées de cette expérience, il est selon nous essentiel d'accorder la priorité à la restauration de l'équilibre du rachis dans son ensemble. Ceci étant valable aussi bien lors de la chirurgie initiale que pour la chirurgie de reprise. Considérant les exigences de cette chirurgie, il est indispensable de la confier à des équipes expérimentées maîtrisant toutes ces techniques chirurgicales complexes et disposant d'un environnement adapté à la prise en charge de ces patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Équilibre du rachis, Reprise, Ostéotomies, Complications




© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : B. Blondel, V. Lafage, J.-P. Farcy. Reprise tardive sur chirurgie du rachis. EMC - Techniques chirurgicales - Orthopédie-Traumatologie 2012;7(1):1-12 [Article 44-205].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article