Article

3 iconographies
1 autoévaluation interactive
1 cas clinique
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 36,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    19 3 0 2


Médecine d'urgence
[25-100-B-10]
Doi : 10.1016/S1959-5182(11)38159-7
Urgences métaboliques du diabète sucré
 

F. Lemoël : Praticien hospitalier, C. Mion : Praticien hospitalier, J. Levraut  : Professeur d'université, praticien hospitalier
Pôle urgences SAMU-SMUR, Hôpital Saint-Roch, CHU de Nice, 6, rue Pierre-Dévoluy, 06006 Nice cedex, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Le diabète sucré intéresse le médecin travaillant en structure d'urgence à plus d'un titre. Outre les complications dégénératives chroniques favorisant les accidents vasculaires aigus, le diabète sucré peut être à l'origine de complications métaboliques aiguës nécessitant une prise en charge rapide et spécifique. Parmi ces complications, on distingue les crises hyperglycémiques sévères, au sein desquelles on identifie l'acidocétose diabétique et le syndrome d'hyperglycémie hyperosmolaire, l'acidose lactique liée aux biguanides et les accidents hypoglycémiques. L'acidocétose est la conséquence d'un effondrement du rapport insuline/glucagon et s'observe principalement chez le diabétique de type 1. Elle peut être révélatrice de la maladie diabétique, être la conséquence d'une complication intercurrente ou être secondaire à une erreur thérapeutique. Son traitement repose sur l'association réhydratation, insulinothérapie et apport potassique. Le syndrome d'hyperglycémie hyperosmolaire s'observe, quant à lui, plutôt chez le diabétique de type 2 et est la conséquence d'une insulinopénie relative associée à un défaut d'apport hydrique. Il s'observe généralement au décours d'une complication intercurrente chez une personne diabétique le plus souvent âgée et aux lourds antécédents. Son traitement repose essentiellement sur la réhydratation, mais sa mortalité reste très élevée en partie à cause du terrain débilité sous-jacent sur lequel elle survient. L'acidose lactique liée aux biguanides est devenue rare depuis la disparition de la phenformine. Sa réalité, en l'absence d'insuffisance rénale aiguë favorisant son accumulation plasmatique, est même discutée. Même si l'acidose lactique liée aux biguanides est grevée d'une lourde mortalité, la balance bénéfice-risque est très en faveur de l'utilisation de la metformine qui reste actuellement le meilleur antidiabétique oral. L'hypoglycémie est une complication iatrogène du traitement du diabète et s'observe principalement chez les patients insulinotraités. Les recommandations actuelles de contrôle strict de la glycémie permettent une diminution des complications chroniques du diabète, mais elles sont à l'origine d'une élévation du risque d'hypoglycémie chez le diabétique insulinotraité. De plus, des hypoglycémies répétées peuvent favoriser l'installation d'un syndrome de non-reconnaissance de l'hypoglycémie à l'origine d'accidents hypoglycémiques potentiellement graves, car ce syndrome d'hypoglycemia unawareness est caractérisé par la disparition des signes cliniques d'alerte précédant normalement la neuroglycopénie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Diabète sucré, Crise hyperglycémique, Acidocétose diabétique, Syndrome d'hyperglycémie hyperosmolaire, Acidose lactique, Hypoglycémie




© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : F. Lemoël, C. Mion, J. Levraut. Urgences métaboliques du diabète sucré. EMC - Médecine d'urgence 2011:1-19 [Article 25-100-B-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article