Article

4 iconographies
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    9 4 0 0


Neurophysiologie Clinique / Clinical Neurophysiology
Volume 37, numéro 2
pages 53-61 (avril-mai 2007)
Doi : 10.1016/j.neucli.2007.01.008
Visual target processing in high- and low-performing older subjects indexed by P3 component
Le P3 en tant qu'index du niveau de performance de sujets âgés impliqués dans une tâche visuelle
 

L. Lorenzo-López , E. Amenedo, P. Pazo-Álvarez, F. Cadaveira
Department of Clinical Psychology and Psychobiology, Faculty of Psychology, University of Santiago de Compostela, Galicia, Spain 

Corresponding author.
Abstract
Aim

To explore the possible changes in the parameters of the P3 event-related potential (ERP) component among groups of young and older healthy subjects characterized as either high- or low-performers in a visual attention task.

Methods

Both conventional and single-trial analyses of the visual P3 component were performed on each group of subjects.

Results

P3 component significantly increased in latency as a function of age. The high-performing older subjects showed the posterior predominance of P3, as in young subjects. However, the low-performing older subjects showed a significant P3 amplitude reduction at posterior locations and topographically more widespread activity. Furthermore, single-trial analysis showed that low-performing older subjects presented higher intertrial variability in P3 latency, few trials with P3 generation, and a reduced P3 amplitude in these trials in whom P3 was generated.

Conclusion

These data suggest a specific decline in visual target processing in the low-performing older subjects, which would imply a reduction in these attentional brain resources that are allocated to correctly select the relevant stimuli. The implications of this finding for the actual compensation versus dedifferentiation debate in normal aging are discussed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.
Résumé
But

Comparer les paramètres du composant P3 des potentiels évoqués dans un groupe de sujets jeunes en bonne santé et dans un groupe de sujets âgés classifiés en fonction de leur niveau d'exécution d'une tâche d'attention visuelle (meilleurs et moins bons exécuteurs).

Méthodes

Des analyses conventionnelles et des analyses « en sweep unique » du composant P3 ont été réalisées dans chaque groupe de sujets.

Résultats

Le temps de latence du composant P3 augmente de façon significative avec l'âge. Chez les sujets âgés meilleurs exécuteurs le P3 prédominait au niveau des régions postérieures, comme chez les sujets jeunes. Par contre, chez les sujets âgés moins bons exécuteurs, le P3 était significativement moins ample en postérieur et plus diffusément réparti sur le scalp. Les analyses « en sweep unique » ont montré que ces derniers présentaient une plus grande variabilité interessai en ce qui concerne le temps de latence de P3, moins de tests où le P3 était présent, ainsi qu'une réduction de l'amplitude de P3 dans les tests où il était présent.

Conclusion

Ces données suggèrent l'existence d'un déficit du traitement visuel des stimuli chez les sujets âgés moins bons exécuteurs qui pourrait consister en une réduction des ressources cérébrales attentionnelles mobilisées pour sélectionner correctement le stimulus approprié. Nous discutons les implications de ces résultats dans le débat concernant la redistribution des aires corticales actives chez les sujets âgés (hypothèses de compensation versus dédifférentiation).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Aging, ERP, P3, Single-trial analysis

Mots clés : Vieillissement, Potentiels évoqués, P3, Analyses « en sweep unique »




© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article