Article

4 iconographies
6 arbres décisionnels
1 information supplémentaire
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 27,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    14 4 0 4


Médecine d'urgence
[25-030-D-20]
Doi : 10.1016/S0000-0000(07)23119-5
Hypothermies accidentelles
 

R. Briot a, , E. Menthonnex b, J. Brun a, D. Anglade a, P. Girardet a, C. Jacquot a
a Département d'anesthésie-réanimation, CHU Grenoble, 38043 Grenoble cedex 09, cedex, France 
b SAMU 38, CHU Grenoble, 38043 Grenoble cedex 09, cedex, France 

Auteur correspondant.
Résumé

L'hypothermie se définit comme une chute de la température corporelle en dessous de 35 °C. Cette baisse de température retentit sur toutes les fonctions de l'organisme. En dessous de 32 °C, le patient court un risque vital essentiellement lié au danger d'arrêt circulatoire. La diminution du métabolisme tissulaire, accompagnant le refroidissement de l'organisme, protège le patient de l'hypoxie due à l'hypoventilation et au ralentissement hémodynamique. Cette protection permet d'espérer réanimer sans séquelle des patients hypothermes ayant présenté un arrêt cardiaque prolongé au cours de leur prise en charge, voire des sujets retrouvés en état de mort apparente. Chez un patient ayant une activité cardiaque conservée, une stratégie de « stress minimum » est appliquée dans un premier temps. Cette stratégie de stress minimum accompagne le réchauffement spontané par des méthodes peu invasives (couvertures à air pulsé, réchauffement des perfusions et de l'air inhalé) et s'attache à éviter tout geste thérapeutique risquant de provoquer une fibrillation ventriculaire. Si le réchauffement n'est pas efficace (soit < 1 °C/h) une irrigation péritonéale par du sérum chaud est alors préconisée. En cas d'arrêt cardiaque, la circulation extracorporelle (CEC) avec une canulation fémorale est le moyen d'assistance circulatoire et de réchauffement le plus adapté. Afin d'augmenter le taux de succès des tentatives de CEC de réchauffement, il est impératif d'effectuer un tri en amont à l'aide d'arbres décisionnels fondés sur des critères objectifs. Un patient ayant une température supérieure à 32 °C ou une kaliémie supérieure à 10 mmol/l ne sera pas proposé à la CEC. Des traitements sont en cours d'évaluation comme le brétylium censé prévenir la fibrillation ventriculaire, les shunts vasculaires fémoraux permettant d'accélérer le réchauffement spontané, ou encore la CEC sans héparine, visant à limiter le risque hémorragique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hypothermie accidentelle, Réanimation, Lavage péritonéal, Arrêt cardiaque, Circulation extracorporelle



© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : R. Briot, E. Menthonnex, J. Brun, D. Anglade, P. Girardet, C. Jacquot. Hypothermies accidentelles. EMC - Médecine d'urgence 2007:1-14 [Article 25-030-D-20].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article