Article

1 iconographie
1 autoévaluation
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    31 1 0 1


Médecine d'urgence
[25-030-A-10]
Doi : 10.1016/S0000-0000(07)22922-5
Intoxications aiguës les plus fréquentes
 

A. Villa a : Praticien hospitalier, F. Baud b,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, B. Megarbane b : Praticien hospitalier, F. Lapostolle c : Praticien hospitalier, R. Garnier a : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier, C. Bismuth b : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Centre antipoison et de toxicovigilance de Paris, hôpital Fernand Widal, université Paris VII, 200, rue du Faubourg-Saint-Denis, 75010 Paris, France 
b Réanimation médicale et toxicologique, hôpital Lariboisière, université Paris VII, Inserm U705-2 rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 
c Samu 93, hôpital Avicenne, 125, route de Stalingrad, 93100 Bobigny, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Les intoxications restent une cause majeure d'hospitalisation des sujets jeunes. Il faut noter que la moyenne d'âge du suicidant en France s'allonge progressivement et que, parallèlement, les intoxications, volontaires ou accidentelles, des personnes âgées augmentent constamment. L'opposition classique entre intoxication accidentelle et suicide est maintenant remplacée par des notions plus complexes mais aussi plus réalistes : suicide, surdose sans volonté de mort, interaction médicamenteuse, effets secondaires de médicaments et de substances récréatives, intoxication accidentelle, intoxications auto- ou hétéro-infligées. Nous n'en sommes qu'au début d'une nouvelle classification des circonstances des intoxications. Les données du service d'aide médicale d'urgence (SAMU) 93 montrent, d'une façon surprenante, et malgré tous les progrès de la pharmacologie et de l'industrie pharmaceutique en faveur de la mise sur le marché de produits plus actifs et moins toxiques, que le nombre d'intoxications graves ne diminue pas. Pour la première fois, le centre antipoison de Paris révèle les 100 médicaments en cause lors des intoxications les plus fréquentes. Ces données permettent d'affirmer que si les intoxications sont fréquentes, elles sont dues à une myriade de produits et que, en fait, de nombreuses intoxications appartiennent au domaine des maladies rares. L'approche médicale du patient intoxiqué doit rester clinique avec une primauté du traitement symptomatique. Les indications et les modalités de décontamination gastro-intestinale sont maintenant parfaitement et clairement définies. Les antidotes ont encore fait des progrès et certains d'entre eux doivent être considérés comme des médicaments de première ligne. Le rôle essentiel d'information des centres antipoison doit être souligné en raison de la recrudescence des principes actifs à l'origine d'intoxications et des interactions complexes tandis que des services de réanimation spécialisés dans la prise en charge des intoxications offrent une chance supplémentaire d'évolution favorable grâce à de nouveaux antidotes et à des techniques d'exception comme l'assistance circulatoire lors des intoxications par médicaments à effet stabilisateur de membrane, causes fréquentes d'intoxication.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Intoxications, Épidémiologie, Antidotes



© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : A. Villa, F. Baud, B. Megarbane, F. Lapostolle, R. Garnier, C. Bismuth. Intoxications aiguës les plus fréquentes. EMC - Médecine d'urgence 2007:1-31 [Article 25-030-A-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article
Vous pouvez déplacer ce plan en cliquant sur le bandeau de la fenêtre