Article

3 iconographies
1 autoévaluation
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 24,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    14 3 0 1


Médecine d'urgence
[25-020-A-10]
Doi : 10.1016/S0000-0000(07)38154-0
États de choc
 

L. Muller , A. Gache, J.-Y. Lefrant, J.-E. de La Coussaye
Centre hospitalier universitaire de Nîmes, Groupe hospitalo-universitaire Caremeau, 30029 Nîmes cedex 9, France 

Auteur correspondant.
Résumé

L'état de choc traduit une inadéquation entre les besoins et les apports énergétiques tissulaires de l'organisme. Il s'agit en d'autres termes de l'incapacité du système cardiovasculaire à assurer une perfusion tissulaire normale. Cliniquement, l'état de choc se traduit par des signes cliniques et d'hypoperfusion tissulaire et des signes biologiques d'anaérobiose (acidose lactique) associés à une hypotension artérielle. La mortalité reste de 50 %. Les clés du pronostic sont un diagnostic et un traitement au cours des 6 premières heures. Le diagnostic d'un état de choc comporte un versant étiologique et un versant symptomatique qui doivent être menés parallèlement. Compte tenu des intrications entre les mécanismes physiopathologiques, la cause d'un état de choc ne permet pas de préjuger du mécanisme de l'hypotension artérielle. L'évaluation clinique de ces mécanismes, parfois difficile, est aidée par des explorations paracliniques telles que l'échocardiographie et les systèmes de monitorage invasifs même si leur intérêt sur la survie n'est pas clairement démontré.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Choc, Insuffisance circulatoire aiguë, Diagnostic



© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : L. Muller, A. Gache, J.-Y. Lefrant, J.-E. de La Coussaye. États de choc. EMC - Médecine d'urgence 2007:1-14 [Article 25-020-A-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article