Article

8 iconographies
1 autoévaluation
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 20,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    5 8 0 1


Dermatologie
[98-165-A-10]
Doi : 10.1016/S0246-0319(06)41201-2
Parapsoriasis en « gouttes »
 

J. de Quatrebarbes : Chef de clinique-assistant, P. Joly  : Chef de service
Clinique dermatologique, hôpital Charles Nicolle, 1, rue de Germont, 76031 Rouen cedex, France 

*Auteur correspondant.
Résumé

Le parapsoriasis en « gouttes » regroupe plusieurs entités cliniques caractérisées par des éléments maculopapuleux et squameux. On individualise une forme chronique, où les lésions sont exclusivement papulosquameuses, et une forme aiguë varioliforme, comportant des éléments nécrotiques évoluant vers une cicatrice varioliforme. Enfin, la présence de macules achromiantes arrondies non squameuses caractérise le parapsoriasis en « gouttes » leucomélanodermique. L'étiologie de cette affection est inconnue, mais le recensement de cas succédant à une pathologie infectieuse a permis de suggérer le rôle joué par un agent infectieux bactérien, parasitaire ou viral. L'étude de l'infiltrat lymphocytaire cutané en immunohistochimie et en biologie moléculaire a permis de rapprocher cette affection des hémopathies cutanées. Le principal problème diagnostique repose sur les similarités cliniques et parfois histologiques entre le parapsoriasis en « gouttes » aigu varioliforme et la papulose lymphomatoïde. L'héliothérapie est un traitement classique et efficace des formes bénignes. La PUVAthérapie peut être utilisée dans les parapsoriasis en « gouttes » plus sévères. Le traitement des formes aiguës varioliformes hyperthermiques repose sur la corticothérapie générale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Parapsoriasis en « gouttes » chronique, Parapsoriasis en « gouttes » aigu varioliforme, Infiltrat lymphocytaire, Réarrangement clonal des gènes du TCR



© 2006  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : J. de Quatrebarbes, P. Joly. Parapsoriasis en « gouttes ». EMC - Dermatologie 2006:1-5 [Article 98-165-A-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article