Article

16 iconographies
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez acheter ce livre, consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 10,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    27 16 0 0


Conférences d'enseignement 2009 (n°98)
Procédés de reconstruction après exérèse d’une tumeur osseuse maligne des membres chez l’enfant et l’adolescent : Reconstruction of the limbs after resection of malignant bone tumours in children and adolescents
 

Mots clés :

Tumeur osseuse maligne. : – Résection. : – Reconstruction. : – Greffe osseuse. : – Membrane induite. : – Prothèse de reconstruction. : – Prothèse de croissance. : – Fibula vascularisée. : 
Keywords:Malignant bone tumour. : – Resection. : – Reconstruction. : – Bone graft. : – Induced membrane. : – Reconstruction prosthesis. : – Growing prosthesis. : – Vascularized fibula. : 


P. Mary 1
1 Service d’orthopédie et de chirurgie réparatrice de l’enfant, hôpital d’enfants A.-Trousseau, 26, avenue du Dr A.-Netter, 75571 Paris cedex 12, France 

Résumé

Les chimiothérapies actuelles ont fait la preuve de leur efficacité (et de leurs limites). Elles ont permis d’éviter l’amputation dans plus de 90 % des cas, sans aggraver le pronostic vital. Envisager la reconstruction ne se conçoit qu’après avoir établi les limites de la résection nécessaire sur le plan oncologique. C’est seulement dans un deuxième temps de sa réflexion que le chirurgien doit prévoir la reconstruction. Les différentes techniques sont exposées, avec leurs résultats et leurs complications. Certaines sont d’utilisation courante (prothèse de reconstruction, allogreffes, fibula vascularisée, association des deux), d’autres sont plus anecdotiques et dépendent des conditions locales (autogreffes recyclées, allogreffes articulaires, distraction osseuse).

La technique dite de la «membrane induite» a sûrement une place à prendre parmi les différentes possibilités thérapeutiques qui s’offrent au chirurgien. Elle reste néanmoins à évaluer. Le choix du type de reconstruction dépend de multiples facteurs (âge, présence de localisations secondaires, déroulement de la chimiothérapie, contexte socioéconomique…) et ne peut se concevoir que dans le cadre de concertations pluridisciplinaires.

Summary

Effective adjuvant or neoadjuvant regimens of chemotherapy have dramatically improved the prognosis of patients with malignant bone tumours. Limb salvage can now be achieved in 90% of patients using tumour megaprostheses or biological reconstruction procedures. The indications and limitations of reconstruction procedures after bone tumour resection should only be discussed after the optimal resection procedure, from an oncological viewpoint, has been determined. Especially in children and adolescents the reconstruction methods have to focus additionally on the growing skeleton. Many strategies have been proposed using allogenous composite bone graft, autogenous bone graft, vascularized fibular grafts or reconstruction prosthese. The “Induced membrane” technique certainly has a place in surgical treatment, but its value in reconstruction following bone resection for malignant tumours needs to be further evaluated.

The decision whether or not to propose reconstruction and the choice of the reconstructive strategy should be tailored to the individual patient, taking into account the age, bodily characteristics, overall health status, cancer treatment plan, and other technical considerations. These decisions should be discussed in multidisciplinary consultations.



© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article