Article

4 iconographies
1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 15,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    7 4 0 1


Pédiatrie - Maladies infectieuses
[4-114-B-10]
Doi : 10.1016/S0246-0513(11)53743-5
Ectoparasitoses : poux et gale
 

S. Bouvresse : Chef de clinique-assistant, dermatologue, O. Chosidow  : Professeur des Universités-praticien hospitalier, dermatologue
Service de dermatologie, Hôpital Henri Mondor, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil cedex, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Les ectoparasitoses sont des dermatoses parasitaires ubiquitaires et contagieuses essentiellement représentées par les pédiculoses et la gale humaine. Elles sont très répandues dans le monde. Les pédiculoses du cuir chevelu constituent d'une certaine manière un enjeu de santé publique au vu de leur importante prévalence en milieu scolaire et des problèmes thérapeutiques (résistance aux insecticides, rôle néfaste possible de ces pesticides). Les poux du corps affectent essentiellement les sujets en situation de grande précarité et peuvent être les vecteurs d'infections bactériennes parfois sévères pouvant sévir sous forme d'épidémie. La pédiculose pubienne et la gale font partie des maladies sexuellement transmissibles. La gale est fréquente dans les collectivités comme les maisons de retraite, les services de long séjour pour sujets âgés, les prisons ou les foyers d'accueil. Elles posent parfois de difficiles problèmes diagnostiques et thérapeutiques en fonction de l'âge du patient et du terrain. La prise en charge de la gale est désormais facilitée par la possibilité d'un traitement oral par ivermectine, notamment pour les cas de gale profuse ou en collectivité. Le développement de nouveaux agents antiparasitaires et l'émergence de résistances aux insecticides doivent faire réévaluer les stratégies de prise en charge de ces ectoparasitoses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Poux, Gale, Pyréthrine, Malathion, Benzoate de benzyle, Ivermectine




© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : S. Bouvresse, O. Chosidow. Ectoparasitoses : poux et gale. EMC - Pédiatrie - Maladies infectieuses 2011:1-7 [Article 4-114-B-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article