Article

1 iconographie
1 autoévaluation
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 21,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    7 1 0 1


Gynécologie
[802-A-17]
Doi : 10.1016/S0246-1064(10)44673-3
Pathologies bénignes de l'ovaire et tumeurs malignes de l'ovaire, de l'utérus et du vagin chez l'enfant et l'adolescente
 

O. Oberlin a,  : Médecin-assistant de centre anticancéreux, H. Martelli b : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service de pédiatrie, Institut Gustave Roussy, rue Camille-Desmoulins, 94800 Villejuif, France 
b Service de chirurgie pédiatrique, Hôpital du Kremlin-Bicêtre, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin-Bicêtre, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Une masse ovarienne découverte pendant l'enfance correspond dans la moitié des cas à une pathologie non tumorale comme un kyste fonctionnel. Parmi les tumeurs de l'ovaire, les tumeurs bénignes sont plus fréquentes que les cancers, en conséquence une masse ovarienne a 80 % de chances d'être bénigne. Quelles que soient les circonstances de découverte de ces tumeurs, il importe d'effectuer avant toute intervention chirurgicale, même urgente, les examens complémentaires : cliché d'abdomen sans préparation, échographie et dosage des marqueurs tumoraux - alphafoetoprotéine et hormone chorionique gonadotrope (hCG) - qui orientent le diagnostic. Les tumeurs malignes ou potentiellement malignes sont le plus souvent des tumeurs d'origine germinale ou du stroma contrairement aux tumeurs épithéliales observées chez l'adulte. Ces tumeurs ont une évolutivité rapide et un potentiel métastatique mais leur pronostic est excellent à condition d'être correctement prises en charge, dans une collaboration étroite entre chirurgiens et oncologues-pédiatres. Les facteurs pronostiques avant l'ère de la chimiothérapie initiale étaient le stade d'extension de la maladie et l'histologie. Les tumeurs composées de tissu du sac vitellin et/ou de choriocarcinome étaient les plus malignes avec un taux de survie, pour les tumeurs disséminées dans le pelvis ou l'abdomen, de moins de 20 %. Ces facteurs pronostiques se sont complètement effacés depuis l'utilisation de chimiothérapies plus efficaces contenant en particulier du cisplatine et de la bléomycine. Les tumeurs de la filière génitale de l'enfant sont exceptionnelles et regroupent les rhabdomyosarcomes, les tumeurs germinales et les adénocarcinomes à cellules claires. Leur traitement est différent mais les taux de guérison sont excellents si le diagnostic est fait précocement. Le traitement permet de conserver utérus, vagin et ovaires fonctionnels dans la plupart des cas.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tumeur de l'ovaire, Tumeur du vagin, Tumeur de l'utérus, Tumeur bénigne de l'ovaire




© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : O. Oberlin, H. Martelli. Pathologies bénignes de l'ovaire et tumeurs malignes de l'ovaire, de l'utérus et du vagin chez l'enfant et l'adolescente. EMC - Gynécologie 2010:1-7 [Article 802-A-17].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article