Article

8 iconographies
1 autoévaluation
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 18,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    7 8 0 1


Pédiatrie - Maladies infectieuses
[4-061-J-10]
Doi : 10.1016/S0246-0513(10)55850-4
Torticolis acquis de l'enfant
 

M. François  : Praticien hospitalier
Service d'oto-rhino-laryngologie, Hôpital Robert Debré, 48, boulevard Sérurier, 75019 Paris, France 

Résumé

Le torticolis est une attitude permanente, involontaire et asymétrique de la tête et du cou par rapport au plan des épaules. La tête est penchée d'un côté, tout en étant translatée et tournée du côté opposé à l'inclinaison. Le torticolis s'oppose aux mouvements volontaires du cou, aux tics, mais aussi à la raideur de la nuque où la tête reste dans son axe normal. Les causes de loin les plus fréquentes chez l'enfant sont le torticolis a frigore, le torticolis traumatique et le torticolis de Grisel ou apparenté, mais il s'agit de diagnostics d'élimination car les « coups de froid », les microtraumatismes de la colonne cervicale et les rhinopharyngites sont si fréquents qu'il peut s'agir d'une coïncidence et non de la cause du torticolis. Or, certaines étiologies comme les tumeurs du système nerveux central et les abcès péripharyngés sont graves, et leur pronostic peut dépendre d'une prise en charge rapide et donc d'un diagnostic précoce. Chez l'enfant, le contexte (fièvre, traumatisme), l'âge, les circonstances d'apparition (traumatisme, intoxication médicamenteuse), l'évolution (aiguë, spasmodique ou chronique), l'examen clinique, orientent vers la réalisation ou non d'une imagerie. À côté du traitement symptomatique, certaines étiologies requièrent un traitement, en particulier chirurgical, spécifique. Dans tous les cas, si l'évolution n'est pas celle attendue, il faut remettre en cause le diagnostic et (re)demander une imagerie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Torticolis paroxystique bénin, Torticolis idiopathique, Syndrome de Grisel, Subluxation atloïdoaxoïdienne, Abcès péripharyngé




© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : M. François. Torticolis acquis de l'enfant. EMC - Pédiatrie - Maladies infectieuses 2010:1-7 [Article 4-061-J-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article