Article

3 iconographies
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    3 3 0 0


Neurochirurgie
Volume 55, numéro 6
pages 573-575 (décembre 2009)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2008.10.013
Reçu le : 21 mai 2008 ;  accepté le : 16 octobre 2008
Solitary fibrous tumor of the thoracic spine
Tumeur fibreuse solitaire du rachis dorsal
 

M. Arantes a, , M. Honavar b, A.R. Vaz c, M. Resende c, J.R. Pereira a
a Department of Neuroradiology, Hospital Pedro Hispano, Rua Dr Eduardo Torres, 4454-509 Matosinhos, Portugal 
b Department of Pathological Anatomy, Hospital Pedro Hispano, Matosinhos, Portugal 
c Department of Neurosurgery, Hospital Pedro Hispano, Matosinhos, Portugal 

Corresponding author.
Abstract

Intraspinal solitary fibrous tumors are rare: to our knowledge, the literature reports only 27 cases. We present a histologically and immunohistochemically confirmed solitary fibrous tumor involving the intradural extramedullary compartment of the thoracic spine. Microsurgical gross-total resection was achieved. A definitive role for adjuvant treatments in this type of tumor has not been established and therefore, they were not used. The patient was well, without clinical or radiological recurrence, 18months after surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.
Résumé

Les tumeurs fibreuses solitaires sont rares. À notre connaissance, 27 cas ont été décrits dans la littérature. Nous rapportons un cas de tumeur fibreuse solitaire, histologiquement et histocytochimiquement confirmé, intracanalaire rachidienne dorsale, intradurale extramédullaire. L’exérèse microchirurgicale a été complète. Il n’y a pas eu de traitement complémentaire. Il n’y a d’ailleurs pas de consensus concernant l’indication et les modalités d’un éventuel traitement complémentaire de ces tumeurs. Dix-huit mois après l’intervention, le patient était asymptomatique, sans récidive sur l’imagerie de contrôle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Solitary fibrous tumor, Intradural extramedullary compartment, CD34

Mots clés : Tumeur fibreuse solitaire, Compartiment extramédullaire intradural, CD34




© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article
Vous pouvez déplacer ce plan en cliquant sur le bandeau de la fenêtre