Article

3 iconographies
1 autoévaluation
1 cas clinique
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 20,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    9 3 0 2


Médecine d'urgence
[25-020-C-60]
Doi : 10.1016/S1959-5182(09)45537-5
Pleurésie
 

J. Hervé , B. Renaud
Service des urgences, Groupe hospitalo-universitaire A. Chenevier-H. Mondor, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94010 Créteil cedex, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Les pleurésies sont fréquemment rencontrées dans les services d'urgences. Souvent découvertes fortuitement chez des patients présentant une affection chronique (insuffisance cardiaque, pathologie néoplasique, maladie de système...), elles peuvent parfois être bruyantes et nécessiter, dès les urgences, une enquête étiologique spécifique ou leur évacuation. Ainsi, l'urgentiste devra-t-il être en mesure d'initier les principales investigations étiologiques et d'en évaluer la tolérance. Dans cette prise en charge, la ponction pleurale, réalisée sous échographie le cas échéant ou après repérage scanographique, est primordiale en permettant le plus souvent de distinguer les épanchements exsudatifs (infection à pyogènes, néoplasie, tuberculose...) et transsudatifs (anasarque, épanchement réactionnel à une pathologie de contact [embolie pulmonaire, pneumopathie]). C'est un geste maîtrisé par l'urgentiste qui en connaît aussi les limites et les dangers. Ainsi, au terme de cette démarche, l'urgentiste est-il en mesure d'orienter au plus juste la prise en charge ultérieure du patient et d'initier les traitements urgents. Il sait aussi différer des explorations spécifiques non urgentes dont la réalisation n'est pas compatible avec le contexte des urgences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épanchement pleural, Pathologie pleurale, Transsudat, Exsudat, Douleur thoracique




© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : J. Hervé, B. Renaud. Pleurésie. EMC - Médecine d'urgence 2009:1-9 [Article 25-020-C-60].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article