Article

18 iconographies
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 27,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    11 18 0 0


Article archivé, publié initialement dans le traité EMC Techniques chirurgicales - Orthopédie-Traumatologie
et remplacé par un autre article plus récent : cliquez ici pour y accéder.

Techniques chirurgicales - Orthopédie-Traumatologie
[44-317]
Arthroscopie du coude





François Kelberine : Chirurgien orthopédique, ancien chef de clinique assistant
Clinique Provençale, 67, cours Gambetta, 13617 Aix-en-Provence  France

Résumé

La technique de l'arthroscopie du coude s'est standardisée. Le décubitus latéral bras pendant est pour nous l'installation préférentielle qui permet l'exploration la plus large des deux compartiments antérieur et postérieur. L'articulation est entièrement accessible au moyen de cinq voies d'abord qui doivent être définies à partir de l'analyse anatomique et non depuis des repères centimétriques. Le respect des précautions et l'ordre des abords minimisent les risques neurologiques.

Les indications sont actuellement encore évolutives, mais il existe des indications établies (corps étrangers, ostéochondrite du capitellum, pathologie synoviale), des indications relatives (arthrolyse, bursectomie extra-articulaire) et des indications expérimentales (fractures fraîches, tendinopathies extra-articulaires). Le bilan préopératoire est essentiel dont l'arthroscanner est l'examen de référence qui permet d'analyser la conformation osseuse et le contenu articulaire. Un apprentissage spécifique doit permettre de déjouer les pièges de cette arthroscopie qui reste un geste à risque grevé de complications neurologiques potentiellement graves.



Mots-clés : arthroscopie du coude, ostéochondromatose, fracture du coude, synovectomie


© 2002  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article