Article

PDF
Accès au texte (PDF)
Publicité


Article gratuit !

Soins
Vol 53, N° 723  - mars 2008
p. 35
Doi : SOIN-03-2008-00-723-0038-0814-101019-200802765
Dossier : prendre soin des personnes leucémiques

Des pathologies lourdes et complexes
 

Florence Michon

La moelle osseuse rouge est le siège principal, avec la rate, de l’hématopoïèse (formation des cellules sanguines). Les leucémies, hémopathies malignes et complexes, sont dues à un dérèglement d’une lignée de cellules de l’hématopoïèse. Il existe diverses formes de leucémies chroniques et aiguës.

À ce jour, le pronostic de certaines leucémies demeure réservé, même si des progrès sont réalisés en matière de traitements et de prise en charge des malades. Les traitements utilisés restent des thérapies excessivement lourdes et difficiles à supporter. La chimiothérapie entraîne des effets secondaires qui “lézardent” l’image corporelle. La greffe de cellules souches hématopoïétiques, réservée aux leucémies de mauvais pronostic, nécessite des soins adaptés et rigoureux tant sur le plan technique que relationnel, car pourvoyeuse de complications gravissimes.

C’est pourquoi l’annonce du diagnostic, épreuve terrible, voire insurmontable, mais ô combien fondamentale pour les patients et leur famille, doit se faire dans des conditions optimales afin d’accompagner les patients à vivre au mieux avec cette maladie. En une fraction de seconde, tout s’écroule. La vie familiale, sociale et professionnelle s’en trouve bouleversée et il faut apprendre à vivre avec cette épée de Damoclès.

La leucémie fait peur car la plupart d’entre nous l’associent à la mort. C’est donc dès l’annonce du diagnostic que prend sens le rôle de l’infirmière. Elle est présente pour informer le patient et ses proches, écouter la verbalisation de leurs craintes et accepter leurs silences.

Pour certains malades, l’hospitalisation sera longue et douloureuse, sans aucune possibilité de retour à domicile. Il sera alors utile de les aider à traverser ces étapes en associant les compétences d’un psychiatre et/ou d’un psychologue, parfois d’une assistante sociale.

Le travail interdisciplinaire est fondamental et doit être au service du patient et de sa famille, afin de les accompagner dans cette longue et difficile épreuve qu’est la leucémie.

En chiffres

Le nombre de nouveaux cas de cancers en France était estimé en 2000 à 280 000.

La survie relative à 5 ans est de :

  • 88 % pour la maladie de Hodgkin (MH);
  • 81 % pour la leucémie lymphoïde chronique (LLC);
  • 75% pour la macroglobulinémie de Waldenström (MW)
  • 55 % pour le lymphome malin non hodgkinien (LMNH);
  • 49 % pour la leucémie myéloïde chronique (LMC);
  • 42% pour le myélome multiple (MM);
  • 26% pour la leucémie aiguë lymphoïde (LAL).

Source : Troussard X, Collignon A. Épidémiologie des leucémies. Soins 2008 ; 723 : 36-7.





© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article
Vous pouvez déplacer ce plan en cliquant sur le bandeau de la fenêtre