Article

Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    2 0 0 0


Archives des Maladies Professionnelles et de l'Environnement
Volume 81, numéro 1
pages 84-85 (février 2020)
Doi : 10.1016/j.admp.2019.12.058
Reçu le : 28 novembre 2019 ;  accepté le : 5 décembre 2019
Compte rendu de congres

Évaluation des déterminants de l’exposition aux particules fines et ultrafines (PF/PUF) et du stress oxydant résultant chez le personnel des enceintes ferroviaires souterraines (EFS)
Assessment of determinants of occupational exposure to particulate matter in the underground railway areas and resulting oxidative stress
 

T. Ben Rayana a, b, e, , M. Hemmendinger a, N. Méthy b, A. Debatisse b, V. Jouannique b, J.-J. Sauvain a, N. Hopf a, G. Suarez a, J. Pralong c, P. Wild d, B. Guinhouya e, I. Guseva Canu a
a Département Santé-Travail-Environnement, Centre universitaire de médecine générale et santé publique (unisanté), Université de Lausanne, Suisse 
b Service Santé-Travail, Régie autonome des transports parisiens (RATP), Paris, France 
c Service de pneumologie, Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), Genève 
d Institut National de Recherche et de sécurité (INRS), Nancy, France 
e Équipe santé publique : épidémiologie et qualité des soins, Université Lille 2, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Introduction

L’exposition des employés des EFS à des particules fines et ultrafines (PF/PUF) peut induire un stress oxydant potentiellement responsable de plusieurs pathologies inflammatoires, dont la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). L’augmentation des biomarqueurs du stress oxydant à la fois au niveau systémique et local (au sein des voies respiratoires dans le cas d’une BPCO) pourrait constituer un marqueur d’intérêt pour le suivi des travailleurs exposés et le dépistage précoce des pathologies. L’exposition aux PF/PUF des employés n’étant pas exclusive des EFS, son évaluation globale, nécessite l’identification et la documentation des différents types et sources d’expositions (air extérieur, tabagisme, etc.) et leurs déterminants.

Objectif

Identifier les principaux déterminants de l’exposition aux PF/PUF et du stress oxydant résultant chez les employés des EFS.

Méthodes

Une revue bibliographique a porté sur les déterminants du potentiel oxydant et de l’exposition aux PF/PUF de toutes les origines possibles. Cette revue, couplée à un examen des conditions de travail des employés des EFS a permis d’identifier les déterminants potentiels spécifiques aux EFS et de définir les conditions optimales de leur évaluation. Pour collecter l’information nécessaire, un questionnaire standardisé selon une administration par enquêteur a été développé.

Résultats

Le questionnaire porte sur les principaux déterminants de l’exposition aux PF/PUF d’origine professionnelle (type de tâches, historique des activités, etc.) et non professionnelle, ainsi que les facteurs pouvant influencer le niveau du stress oxydant. Le questionnaire sera testé dans le cadre d’une étude-pilote du projet ROBoCoP auprès de neuf employés des EFS sur trois postes (conducteurs de métro, agents de station, agents de sécurité). Les mesures d’exposition aux PF/PUF couplées à celles du potentiel oxydant (dans l’air ambiant et l’air exhalé) ainsi que d’autres biomarqueurs d’exposition et du stress oxydant (dans le condensat d’air exhalé et l’urine) permettront d’examiner la performance du questionnaire, d’identifier les leviers d’amélioration éventuels et de le valider en vue de son administration dans l’étude de terrain.

Conclusion

La documentation des déterminants de l’exposition aux PF/PUF et du stress oxydant résultant permettra leur prise en compte appropriée lors de l’analyse de la relation entre l’exposition des agents des EFS et les effets sanitaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article
Vous pouvez déplacer ce plan en cliquant sur le bandeau de la fenêtre