Article

Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    2 0 0 0


Archives des Maladies Professionnelles et de l'Environnement
Volume 81, numéro 1
pages 77-78 (février 2020)
Doi : 10.1016/j.admp.2019.12.043
Reçu le : 28 novembre 2019 ;  accepté le : 5 décembre 2019
Compte rendu de congres

Les caractéristiques épidémiologiques du nécrolyse épidermique chez l’adulte
The epidemiological characteristics of epidermal necrolysis in adults
 

S. Belamalem a, , A. Tebaa b, A. Khadmaoui a, M. Abdelrhani a, A. Soulaymani a, R. Soulaymani-Bencheik b
a Laboratoire de génétique et biométrie, faculté des sciences, université Ibn Tofail, Kénitra, Maroc 
b Centre antipoison et de pharmacovigilance du Maroc, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectif

Le présent travail consiste à dresser le profil épidémiologique du nécrolyse épidermique déclaré au Centre antipoison et de pharmacovigilance du Maroc (CAPM).

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive des cas spontanés du (NE), notifiés au CAPM entre 2004 et 2013. Un total de 37 cas du (NE) a été déclaré au CAPM, dont 84 % des cas sont des cas graves.

Résultats

L’âge moyen des patients était de 47±2,6 ans. Le sex-ratio (F/M) est de 4 (χ2=52 ; p <0,001). Les médicaments les plus incriminés sont généralement : l’allopurinol (19 %), l’acide acétylsalicylique (16 %), carbamazipine et l’amoxicilline sodium/clavulanate potassium dans 8 % pour chacun d’eux, le phénobarbital (5 %), …

La relation de cause à effet selon la méthode de l’imputabilité de l’OMS est probable dans 51 % des couples, possible dans 38 % des couples, certaine dans 8 % des couples et inconnue dans 3 %. L’évolution est favorable dans 51 % des cas, 8 % ont guéri avec des séquelles, fatale dans 22 % des cas, alors que cette évolution est restée indéterminée dans 19 % des cas.

Conclusion

La nécrolyse épidermique est l’urgence dermatologique la plus grave, qui impose une déclaration obligatoire à la pharmacovigilance. Néanmoins une sensibilisation de la population sur les risques liés à l’automédication et des médecins aux risques de la prescription médicamenteuse irréfléchie reste le meilleur moyen de prévention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article
Vous pouvez déplacer ce plan en cliquant sur le bandeau de la fenêtre