Article

Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs



Archives des Maladies Professionnelles et de l'Environnement
Volume 81, numéro 1
page 68 (février 2020)
Doi : 10.1016/j.admp.2019.12.021
Reçu le : 28 novembre 2019 ;  accepté le : 5 décembre 2019
Compte rendu de congres

Cohorte historique des travailleurs agricoles exposés au chlordécone aux Antilles : première analyse de la mortalité
A cohort study of agricultural workers exposed to chlordecone in the French West Indies: First mortality analysis
 

D. Luce a, b, , J. Dugas a, A. Vaidie a, L. Michineau a, M. El-Yamani b, L. Multigner c
a Univ Rennes, Inserm, EHESP, Irset (Institut de recherche en santé, environnement et travail) - UMR_S 1085, Pointe-à-Pitre, France 
b Santé Publique France, Saint-Maurice, France 
c Univ Rennes, Inserm, EHESP, Irset (Institut de recherche en santé, environnement et travail) - UMR_S 1085, Rennes, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectifs

Le chlordécone est un insecticide organochloré qui a été utilisé de façon intensive dans les plantations de bananes aux Antilles françaises. Nous avons mis en place une étude de cohorte historique des travailleurs agricoles exposés au chlordécone. Le premier objectif est de comparer la mortalité par cause de cette cohorte à celle de la population générale.

Méthodes

Une cohorte de chefs d’exploitations et de salariés agricoles ayant travaillé entre 1973 et 1993, période d’utilisation du chlordécone, dans une exploitation bananière en Martinique et en Guadeloupe, a été reconstituée rétrospectivement, à partir d’archives et de fichiers des recensements généraux agricoles et des Caisses générales de sécurité sociale. Le statut vital et les causes de décès ont été recherchés dans les fichiers nationaux. L’analyse de la mortalité porte sur la période 2000-2015, les causes de décès n’étant pour l’instant pas disponibles avant 2000 dans les départements d’outre-mer. La mortalité par cause dans la cohorte a été comparée à celle de la population générale des Antilles en calculant des ratios de mortalité standardisés (SMR) et leurs intervalles de confiance à 95 % (IC).

Résultats

Au total, 11112 travailleurs (149526 personnes-années, 77 % d’hommes) ont été inclus dans l’étude de mortalité, et 3647 décès ont été identifiés pendant la période d’étude. Un léger déficit est observé pour la mortalité toutes causes, significatif chez les hommes (SMR=0,93 ; IC 0,89-0,96) mais pas chez les femmes (SMR=0,96 ; IC 0,89-1,04). La mortalité par cancer ne diffère pas significativement de celle de la population générale (hommes : SMR=0,96 ; IC 0,90-1,03 ; femmes : SMR=1,04 ; IC 0,89-1,21). La mortalité par cancer de la prostate est similaire à celle de la population générale dans l’ensemble de la cohorte (SMR=1,00 ; IC 0,89-1,13), et non significativement augmentée chez les salariés agricoles (SMR=1,10 ; IC 0,87-1,36). Un excès significatif de décès par cancer de l’estomac est observé chez les femmes seulement (SMR=1,94 ; IC 1,24-2,89).

Conclusion

Dans cette première analyse le profil de mortalité de cette cohorte est dans l’ensemble proche de celui de la population générale. La reconstitution des expositions au chlordécone et à d’autres phytosanitaires est en cours.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article
Vous pouvez déplacer ce plan en cliquant sur le bandeau de la fenêtre