Article

Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs



Archives des Maladies Professionnelles et de l'Environnement
Volume 81, numéro 1
page 66 (février 2020)
Doi : 10.1016/j.admp.2019.12.017
Reçu le : 28 novembre 2019 ;  accepté le : 5 décembre 2019
Compte rendu de congres

Impact de la prise en charge de la leucémie myéloïde chronique par les médicaments inhibiteurs des protéines kinases sur l’activité professionnelle : analyse à partir du Système national des données de santé
The impact of chronic myeloid leukemia therapy on employment: A cohort study from the French administrative health insurance database
 

F. Vayr a, C. Conte b, c, d, F. Despas b, c, d, M. Gauthier e, J.-M. Soulat a, d, M. Lapeyre Mestre b, c, d, F. Herin a, d,
a Service des maladies professionnelles et environnementales, CHU Toulouse, 31000, France 
b Service de pharmacologie médicale et clinique, laboratoire de pharmacologie médicale et clinique, faculté de médecine, université de Toulouse III, 37, allées Jules-Guesde, 31000 Toulouse, France 
c Service de pharmacologie médicale et clinique, CIC 1436, CHU de Toulouse, 31000 Toulouse, France 
d UMR 1027 Inserm, université de Toulouse, 31000 Toulouse, France 
e Service d’hématologie, CHU Toulouse, IUCT-O, Toulouse, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectifs

La prise en charge de la leucémie myéloïde chronique (LMC) a connu un changement de paradigme depuis le développement des inhibiteurs de protéines kinases (IPK). Notre objectif principal était d’explorer le retentissement professionnel et ses déterminants dans une population de patients atteints de leucémie myéloïde chronique dans les deux ans suivant la primo prise en charge thérapeutique par IPK.

Méthodes

Cette étude observationnelle analytique était de type cas témoin nichée dans une cohorte reconstituée à partir du système national des données de santé. Les patients de la cohorte étaient sélectionnés selon les critères suivants : âge entre 18 et 60 ans, couverture par le régime général de l’assurance maladie, cas incidents de LMC, non invalides au moment de l’initiation des IPK. Les cas correspondaient aux patients ayant eu au moins un arrêt de travail initié dans les deux ans suivant la première prescription d’IPK. Les témoins étaient appariés sur le sexe et l’année d’initiation des IPK. L’analyse statistique multivariée était réalisée à l’aide d’une régression logistique conditionnelle.

Résultats

Entre le 01er janvier 2011 et le 31 décembre 2014, 646 patients ont été inclus dans la cohorte. Parmi eux, 268 (41,49 %) ont nécessité au moins une période d’arrêt de travail dans les deux ans suivant l’initiation des IPK. Le nombre total médian de jours d’arrêts maladie prescrits durant la période d’étude pour les patients concernés était de 115jours. En analyse multivariée, les facteurs associés à un risque supérieur d’interruption du travail pour raisons médicales suivant l’initiation des IPK étaient un traitement par IPK de 2e génération par rapport au traitement de 1e génération (odds ratio (OR)=2,842 [1,430–5,649], p =0,0029) et le nombre de consultations médicales en médecine de ville dénombrées durant les 12 mois précédant l’initiation des IPK (p <0,0001). Les patients qui bénéficiaient de la complémentaire de la couverture maladie universelle avaient une probabilité plus faible de bénéficier d’un arrêt de travail (OR=0,097 [0,028–0,337], p =0,0002).

Conclusions

Le retentissement professionnel de la LMC dans les deux ans suivant la première prescription d’IPK semble limité lorsqu’il est évalué sur le plan quantitatif et est influencé par des facteurs médico-sociaux. Notre étude constitue une première étape vers la caractérisation des conséquences médico-professionnelles de la LMC chez les patients en âge de travailler.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article
Vous pouvez déplacer ce plan en cliquant sur le bandeau de la fenêtre