Article

3 iconographies
1 autoévaluation interactive
4 informations supplémentaires
1 cas clinique
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 42,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    17 3 0 6


Médecine d'urgence
[85363]
Doi : 10.1016/S1959-5182(18)85363-6
Accidents anaphylactiques
 

A. Beltramini a, b,
a Service d'imagerie médicale, Centre hospitalier Poissy-Saint-Germain, 10, rue du Champ-Gaillard, 78300 Poissy, France 
b 20, rue Armagis, 78100 Saint-Germain-en-Laye, France 

Auteur correspondant.
Résumé

L'anaphylaxie est une réaction d'hypersensibilité systémique sévère, potentiellement fatale, qui survient soudainement après l'exposition à un allergène. L'incidence réelle des accidents anaphylactiques reste mal connue et semble sous-estimée. En effet, les études épidémiologiques existantes sont hétérogènes et le plus souvent déclaratives. Une augmentation inquiétante de la prévalence de l'anaphylaxie est observée. Les mécanismes physiopathologiques sont complexes et permettent de distinguer les réactions d'hypersensibilité allergiques (immunoglobulines E médiées ou non) et non allergiques. Le plus souvent, les circonstances de survenue, la chronologie des événements et les signes cliniques suffisent à porter le diagnostic d'anaphylaxie. Toutefois, la réalisation d'un bilan biologique à la phase aiguë est utile pour confirmer le diagnostic en cas de doute et pour faciliter la prise en charge ultérieure. Le traitement de référence de l'anaphylaxie est l'adrénaline. Elle doit être administrée sans délai. La prise en charge d'un choc anaphylactique ou d'un œdème de Quincke nécessite des mesures de réanimation complémentaires. En raison de réactions biphasiques fréquentes, il est recommandé de surveiller le patient durant 24 heures après une réaction anaphylactique sévère et quatre à huit heures dans les formes plus modérées. Après la phase aiguë, un bilan allergologique doit être réalisé afin d'identifier les allergènes, pour lesquels le patient est sensibilisé et afin de réduire le risque de récidive. Les allergènes les plus fréquents sont les médicaments, les aliments, le venin d'insectes et le latex. L'anaphylaxie est dite « idiopathique » lorsqu'aucune étiologie n'est retrouvée. Les mesures préventives reposent sur l'éviction de l'allergène, la mise en place de protocole d'urgences et de plan d'accueil individualisé écrits, la prescription d'adrénaline auto-injectable, la formation du patient et de ses proches, le port d'une carte mentionnant les allergies présentées par le patient, le traitement des comorbidités. Parfois, une immunothérapie ou un traitement préventif est proposé au patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Anaphylaxie, Adrénaline, Stylos auto-injecteurs, Immunothérapie




© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : A. Beltramini. Accidents anaphylactiques. EMC - Médecine d'urgence 2018;14(1):1-17 [Article 25-020-A-30].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article