Article

5 iconographies
3 vidéos / animations
1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 42,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    8 5 3 1


Dermatologie
[61621]
Doi : 10.1016/S0246-0319(18)61621-8
Gestion du risque hémorragique
 

J.-M. Amici a, b,
a Service de dermatologie, Hôpital Saint-André, 1, rue Jean-Burguet, 33000 Bordeaux, France 
b 36, avenue Cassagne, 33150 Cenon, France 

Auteur correspondant.
Résumé

La chirurgie cutanée oncologique constitue selon les recommandations de bonne pratique le traitement de première intention des tumeurs cutanées malignes ou suspectes de l'être. Cette prise en charge chirurgicale est majoritairement réalisée en cabinet de ville sous anesthésie locale, mais également en établissement de santé en soins externes, en ambulatoire et parfois en hospitalisation de jour. Le risque hémorragique constitue la complication la plus fréquente de cette chirurgie qui s'adresse majoritairement à des sujets âgés. Le vieillissement de la population est en effet corrélé à une incidence de tumeurs cutanées élevée, mais aussi à une prévalence accrue des maladies cardiovasculaires justifiant un traitement antiagrégant plaquettaire ou anticoagulant, en prévention primaire ou secondaire. Un opéré sur trois absorbe un traitement anticoagulant. Les recommandations concernant la gestion de ces traitements sont toutes formellement en faveur de la poursuite de ces médications en cas de chirurgie cutanée à risque faible, ce qui constitue la très grande majorité des cas, avec quelques nuances en cas de procédure à risque hémorragique identifié. Elles ne sont malheureusement pas suivies dans plus de la moitié des cas. La maîtrise du risque hémorragique débute en préopératoire par l'évaluation du patient, de la localisation de la lésion, de la nature de la réparation et des traitements anticoagulants qu'il prend. Lors de la phase opératoire proprement dite, l'opérateur doit maîtriser l'ensemble des techniques d'électrocoagulation mono- ou bipolaire, savoir procéder à une ligature artériolaire si nécessaire, et réaliser un pansement particulier avec des vertus hémostatiques ou compressives. La nécessité de mettre en place un drainage est rare. Enfin, le suivi et la continuité des soins doivent être organisés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Risque hémorragique, Anticoagulants, Chirurgie dermatologique, Saignement




© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : J.-M. Amici. Gestion du risque hémorragique. EMC - Dermatologie 2018:1-8 [Article 98-980-A-75].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article