Article

18 iconographies
1 autoévaluation
1 information supplémentaire
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 34,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    17 18 0 2


Médecine d'urgence
[25-010-E-10]
Doi : 10.1016/S0000-0000(08)38080-2
Oxygénothérapie et supports ventilatoires
 

F. Templier a, , F. Thys b
a SAMU 92 - SMUR Garches, Hôpital Raymond Poincaré, Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, 104, boulevard Raymond Poincaré, 92380 Garches, France 
b Service des urgences, Clinique universitaire Saint-Luc, Université Catholique de Louvain, 10, avenue Hippocrate, B-1200 Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.
Résumé

La pratique de l'oxygénothérapie, de la ventilation mécanique, de la CPAP et de l'AI+PEP est fréquente en médecine d'urgence. Une optimisation de la formation initiale théorique et pratique, ainsi que la mise en place de formations médicales continues sont absolument nécessaires. La connaissance des mécanismes physiopathologiques principaux, des matériels utilisés et de leurs limites est fondamentale pour garantir la sécurité des patients. Les avantages et les limites des modes ventilatoires utilisables en médecine d'urgence doivent être connus, notamment le mode volumétrique assisté contrôlé avec réglage du débit d'insufflation. L'arrivée des nouveaux ventilateurs compacts et performants dédiés à la médecine d'urgence et au Smur permet de ventiler de façon beaucoup plus adaptée nos patients, à condition d'apprendre à les utiliser. Enfin, si la CPAP doit pouvoir être mise en route par toutes les équipes aux urgences et en Smur au cours de l'OAPc, l'AI+PEP au cours des décompensations de BPCO n'est aujourd'hui recommandable qu'aux urgences, sous conditions matérielles et de formation strictes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Médecine d'urgence, Oxygénothérapie, Ventilation mécanique, Ventilateur, VS-PPC, Ventilation non invasive



© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : F. Templier, F. Thys. Oxygénothérapie et supports ventilatoires. EMC - Médecine d'urgence 2008:1-17 [Article 25-010-E-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article