Article

4 iconographies
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez acheter ce livre, consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 21,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    14 4 0 0


Conférences d'enseignement 2016
Où en est la chirurgie ambulatoire en orthopédie-traumatologie en France en 2016?
 

Ch. Hulet, G. Rochcongar, C. Court

Résumé

Avec le nouveau périmètre défini par la tutelle, les actes en chirurgie ambulatoire en France représentent actuellement 50% de l’ensemble des actes de toutes les spécialités chirurgicales. La substitution de l’hospitalisation complète par la chirurgie ambulatoire est maintenant bien établie et reconnue. L’organisation de l’unité de chirurgie ambulatoire (CA) avec la mise en place du chemin clinique a été maîtrisée et appropriée par les établissements de soins en concertation avec les équipes médico-chirurgicales et paramédicales. Il n’existe pas de modèle imposé. Les tutelles ont encouragé cet élan avec des mesures contraignantes, mais aussi des incitations financières. L’éligibilité des patients et les critères psychosociaux restent un élément déterminant et crucial pour la réussite de ce type de prise en charge. Les chirurgiens qui réalisent les actes chirurgicaux sont très impliqués. Les différents retours d’expérience dans de nombreux secteurs de notre spécialité (épaule, pied-genou, rachis, urgences-mains, chirurgie pédiatrique, grosses articulations) montrent l’essor important de la CA en chirurgie orthopédique avec 41% des actes en CA pour l’ensemble des actes de notre spécialité. Il persiste cependant des interrogations sur le rôle du médecin généraliste dans la continuité des soins, la place de l’innovation et de l’enseignement, la création de nouveaux métiers et l’attractivité pour le chirurgien. Plus que jamais, c’est le patient qui est ambulatoire dans une structure organisée avec des actes chirurgicaux maîtrisés techniquement et pour la gestion de la douleur. Tous les patients ne seront pas éligibles, mais ce concept va devenir la norme et la nuitée d’hospitalisation sera une prescription médico- chirurgicale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clefs : Chirurgie ambulatoire, Organisation, Acte chirurgical, Anesthésie, Éligibilité patient




© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article