Article

8 iconographies
1 autoévaluation interactive
1 information supplémentaire
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 37,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    8 8 0 2


Dermatologie
[60761]
Doi : 10.1016/S0246-0319(17)60761-1
Lymphomes T cutanés hors mycosis fongoïde et syndrome de Sézary
 

M. Perier-Muzet a, , B. Balme b, S. Dalle a
a Service de dermatologie, Centre hospitalier Lyon Sud, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69310 Pierre-Bénite, France 
b Service d'anatomopathologie, Centre hospitalier Lyon Sud, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69310 Pierre-Bénite, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Les lymphomes T sont les plus fréquents des lymphomes cutanés. Hormis le mycosis fongoïde et le syndrome de Sézary, ce groupe de pathologies compte les lymphoproliférations cutanées CD30+, qui représentent 20 % des lymphomes T. La papulose lymphomatoïde et le lymphome T cutané anaplasique CD30+ constituent les lymphoproliférations CD30+ et sont identifiés par leurs caractéristiques cliniques et histologiques. Toutefois, les proliférations CD30+ constituent un continuum, avec chez certains patients l'intrication d'une papulose lymphomatoïde et d'un lymphome T anaplasique CD30+ à grandes cellules. Enfin, il existe des formes plus rares de lymphomes T cutanés primitifs, dont l'évolution peut être indolente (lymphome T sous-cutané à type de panniculite, lymphome T cutané pléomorphe CD4+ à petites/moyennes cellules), ou agressive (lymphome extraganglionnaire NK/T de type nasal, lymphome T cutané CD8+ cytotoxique épidermotrope agressif, lymphome T gamma/delta cutané primitif). Ces pathologies étant peu fréquentes, leur description anatomoclinique et leur pronostic doivent être confirmés par de plus amples études afin d'établir des recommandations thérapeutiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Papulose lymphomatoïde, Lymphome cutané primitif anaplasique CD30+, Lymphome T sous-cutané à type de panniculite, Lymphome T γ/δ cutané primitif, Lymphome T cutané CD8+ cytotoxique épidermotrope agressif, Lymphome T cutané pléomorphe CD4+ à petites et moyennes cellules, Lymphome NK/T extraganglionnaire de type nasal




© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : M. Perier-Muzet, B. Balme, S. Dalle. Lymphomes T cutanés hors mycosis fongoïde et syndrome de Sézary. EMC - Dermatologie 2017;12(4):1-8 [Article 98-680-C-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article