Article

5 iconographies
1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 28,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    9 5 0 1


AKOS (Traité de Médecine)
[49770]
Doi : 10.1016/S1634-6939(17)49770-5
Vascularites associées aux anticorps anticytoplasme des polynucléaires neutrophiles
 

P. Charles a, L. Guillevin b, c, B. Terrier b, c,
a Service de médecine interne, Institut mutualiste Montsouris, 42, boulevard Jourdan, 75014 Paris, France 
b Service de médecine interne, Centre de références des maladies auto-immunes et systémiques rares, Hôpital Cochin, AP-HP, Paris, France 
c Faculté de médecine, Université Paris Descartes, Paris, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Les vascularites associées aux anticorps anticytoplasme des polynucléaires neutrophiles (ANCA) sont un groupe de vascularites nécrosantes touchant les vaisseaux de petit calibre. Cette entité regroupe la granulomatose avec polyangéite, la polyangéite microscopique et la granulomatose éosinophilique avec polyangéite. Leur diagnostic repose sur la présentation clinique, la positivité des ANCA qui ne sont pas toujours présents, et dans la mesure du possible sur une preuve histologique de vascularite. Le traitement repose sur la corticothérapie associée, en fonction de la sévérité et des comorbidités, à un traitement immunosuppresseur ou immunomodulateur. Le pronostic à court terme est avant tout lié aux risques d'infections et d'atteintes graves de la maladie, tandis que celui à long terme est lié au surrisque de complications cardiovasculaires. Le risque de rechute dépend du type de vascularite, de la spécificité des ANCA, la spécificité antiprotéinase 3 étant la plus à risque de rechute, et du traitement reçu, le rituximab étant aujourd'hui la stratégie thérapeutique la plus efficace pour prévenir les rechutes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Vascularite, Anticorps anticytoplasme des polynucléaires neutrophiles, Granulomatose avec polyangéite, Polyangéite microscopique, Protéinase 3, Myélopéroxydase




© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : P. Charles, L. Guillevin, B. Terrier. Vascularites associées aux anticorps anticytoplasme des polynucléaires neutrophiles. EMC - AKOS (Traité de Médecine) 2017;12(4):1-9 [Article 5-0320].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article