Article

4 iconographies
1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 36,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    11 4 0 1


Ophtalmologie
[70255]
Doi : 10.1016/S0246-0343(17)70255-9
Cécité monoculaire transitoire
Transient monocular blindness
 

S. Bidot a, b,  : Ophtalmologiste, praticien titulaire, D. Biotti c : Neurologue, praticien hospitalier
a Service du Dr Vignal-Clermont, Fondation ophtalmologique Adolphe de Rothschild, 25, rue Manin, 75019 Paris, France 
b Service du Pr Sahel, Centre hospitalier national d'ophtalmologie des Quinze-Vingts, 28, rue de Charenton, 75012 Paris, France 
c Service de neurologie B4, neurologie inflammatoire, neuro-ophtalmologie, Bâtiment Pierre-Paul Riquet, place du Docteur-Baylac, TSA 40031, 31059 Toulouse cedex 9, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Une cécité monoculaire transitoire ou amaurose fugace désigne une baisse visuelle unilatérale brutale, profonde et brève, de l'ordre de quelques minutes à une heure suivie d'une récupération spontanée complète, liée à une ischémie de la rétine, du nerf optique ou de la choroïde. La proportion de cécités monoculaires transitoires parmi les nombreux patients consultant pour un trouble visuel transitoire est faible en pratique clinique courante, et les diagnostics différentiels sont nombreux. Le plus souvent, les patients présentent une pathologie bénigne, comme une sécheresse oculaire ou une aura visuelle dans le cadre d'une migraine. Néanmoins, notamment lors du premier épisode, les causes ischémiques sont les premières à évoquer en urgence, en raison du risque d'accident vasculaire constitué (cérébral ou rétinien) à court terme en cas de retard de prise en charge. Les cécités monoculaires transitoires sont le plus souvent liées à une ischémie rétinienne secondaire à une embolie d'origine carotidienne, mais d'autres mécanismes sont possibles, comme une thrombose (notamment dans le cadre d'une maladie de Horton), un mécanisme hémodynamique (sur sténose carotidienne serrée) ou un vasospasme. Les cécités monoculaires transitoires sont considérées comme des accidents ischémiques transitoires (AIT) du territoire carotidien, et doivent bénéficier de la même prise en charge urgente que les AIT cérébraux dès que le diagnostic est évoqué. La prise en charge inclut une imagerie encéphalique (idéalement une imagerie par résonance magnétique [IRM]) et des troncs supra-aortiques, un bilan cardiovasculaire, et un avis auprès d'un neurologue (idéalement spécialisé en neurovasculaire).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.
Abstract

Transient monocular blindness is an acute episode of ischaemic origin involving the retinal, the choroid or the optic nerve in which one eye has profound visual loss, lasting from a few minutes up to one hour followed by full recovery. The prevalence of transient monocular blindness in patients complaining of transient visual disorder is low in routine clinical practice. The differential diagnoses are numerous, but most of these patients present with benign conditions, such as dry eye or migraine with visual aura. However, especially during the first episode, ischaemic causes must be ruled out first, given the risk of subsequent stroke or retinal infarction. Transient monocular blindness most often occurs in the setting of retinal ischaemia secondary to carotid embolism, but other mechanisms have been reported, including thrombosis (most often in the setting of giant cell arteritis), haemodynamic disorders (secondary to severe carotid stenosis), or vasospasm. Transient monocular blindness is considered a transient ischaemic attack originating in the carotid arteries, and must benefit from the same management as transient ischaemic attack involving the brain, in order to prevent a subsequent stroke. Management includes brain imaging (ideally a magnetic resonance imaging [MRI]), imaging of the supra-aortic trunks, a cardiovascular assessment, and a referral to a neurologist (ideally a neurovascular specialist).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cécité monoculaire transitoire, Accident vasculaire cérébral, Accident ischémique transitoire, Ischémie rétinienne

Keywords : Transient monocular blindness, Stroke, Transient ischaemic attack, Retinal ischaemia




© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : S. Bidot, D. Biotti. Cécité monoculaire transitoire. EMC - Ophtalmologie 2017;14(4):1-11 [Article 21-452-C-40].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article