Article

7 iconographies
1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 45,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    17 7 0 1


Gynécologie
[43124]
Doi : 10.1016/S0246-1064(17)43124-0
Estrogènes : physiologie et aspects moléculaires
 

T. Maudelonde a, , C. Alix-Panabières b, P. Vilquin a
a Laboratoire de biologie cellulaire, Centre hospitalier universitaire de Montpellier, Université de Montpellier, Hôpital Arnaud-de-Villeneuve, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34000 Montpellier, France 
b Laboratoire cellules circulantes rares humaines (LCCRH), Institut universitaire de recherche clinique, Centre hospitalier universitaire, Université de Montpellier, Hôpital Arnaud-de-Villeneuve, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34000 Montpellier, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Les estrogènes sont des hormones trophiques agissant sur les tissus d'un organisme pour assurer plusieurs fonctions. Ils sont sécrétés par des glandes endocrines et par les tissus cibles à partir de précurseurs. Leurs activités sont assurées par des récepteurs nucléaires et membranaires dont les fonctions varient selon le ligand et le tissu. Ils sont impliqués dans toutes les grandes fonctions cellulaires : prolifération, différenciation, mort cellulaire. Leurs effets les plus marquants se situent non seulement sur les organes de reproduction mais aussi sur le système cardiovasculaire, l'os, les organes du métabolisme (tissu adipeux, pancréas) et le système nerveux central. De nombreuses molécules exogènes de notre environnement, naturelles ou de synthèse, interfèrent avec les récepteurs des estrogènes et perturbent leur fonction. Leur impact respectif varie selon leur structure, les tissus, l'âge de la patiente et son patrimoine génétique. Le pharmacologue a exploité les propriétés de certaines de ces molécules pour la contraception, le traitement hormonal de la ménopause, l'ostéoporose, voire le traitement préventif ou curatif des cancers à dépendance hormonale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Estrogène, Perturbateurs environnementaux, Tissu spécificité, Hormone pléiotropique, Régulateur transcriptionnel




© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : T. Maudelonde, C. Alix-Panabières, P. Vilquin. Estrogènes : physiologie et aspects moléculaires. EMC - Gynécologie 2017:1-17 [Article 85-A-15].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article