Article

1 iconographie
1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 41,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    14 1 0 1


Gynécologie
[67531]
Doi : 10.1016/S0246-1064(17)67531-5
Traitements médicamenteux de l'endométriose (adénomyose exclue)
 

C. Azoulay a : Gynécologue, C. Bardy b : Chef de clinique des Universités, assistante des Hôpitaux, M. Lasserre b : Interne, J.-L. Brun b, c,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Association de dépistage organisé des cancers du Val-de-Marne (ADOC 94), 68, rue de Paris, 94340 Joinville-le-Pont, France 
b Pôle d'obstétrique reproduction gynécologie, Centre Aliénor d'Aquitaine, Hôpital Pellegrin, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux, France 
c UMR 5234, Microbiologie fondamentale et pathogénicité, Université de Bordeaux, 146, rue Léo-Saignat, Bâtiment 3A, 33076 Bordeaux cedex, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Les traitements médicamenteux de l'endométriose sont hormonaux conventionnels (estroprogestatifs, progestatifs, agonistes de l'hormone libérant les gonadotrophines [GnRH], danazol), hormonaux innovants (antiaromatases, modulateurs sélectifs des récepteurs à la progestérone) ou non hormonaux (anti-inflammatoires, inhibiteurs des métalloprotéases, de l'angiogenèse, statines, plantes médicinales chinoises). Parmi eux, seuls les estroprogestatifs, les micro- et macroprogestatifs, les agonistes de la GnRH et le danazol ont montré leur efficacité s'ils étaient administrés dans la durée. En l'absence d'essais thérapeutiques au sein de chaque classe, il n'est pas possible de privilégier une molécule plutôt qu'une autre. Les (estro)progestatifs, mieux tolérés que le danazol et les agonistes de la GnRH prescrits sans hormonothérapie de substitution, doivent être privilégiés en première intention. En cas d'endométriose superficielle non traitée ou au décours de son traitement chirurgical, un traitement par estroprogestatifs en mode continu plutôt que séquentiel ou par macroprogestatifs est indiqué. En cas d'échec du traitement (estro)progestatif par voie orale, de mauvaise observance ou de contre-indications, la mise en place d'un système intra-utérin au lévonorgestrel, l'injection d'agonistes de la GnRH ou un traitement par danazol (plutôt par voie vaginale) peuvent être envisagés. En cas d'endométriose profonde, un traitement médical préopératoire est proposé en l'absence de désir immédiat de grossesse. Les agonistes de la GnRH peuvent être utilisés d'emblée, mais n'ont pas fait la preuve d'une plus grande efficacité que les (estro)progestatifs. Après chirurgie d'une endométriose profonde ou d'un endométriome, les estroprogestatifs ou les macroprogestatifs permettent de diminuer les risques de récidive. Tous ces traitements sont contraceptifs et doivent être poursuivis en l'absence de désir de grossesse, à l'exception des agonistes de la GnRH dont la prescription (sans hormonothérapie de substitution) est limitée à six mois. En cas de désir de grossesse, seuls les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont indiqués dans le traitement de la douleur associée à l'endométriose.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Endométriose, Douleurs pelviennes, Estroprogestatifs, Progestatifs, Agonistes de la GnRH, Danazol




© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : C. Azoulay, C. Bardy, M. Lasserre, J.-L. Brun. Traitements médicamenteux de l'endométriose (adénomyose exclue). EMC - Gynécologie 2017;12(4):1-14 [Article 150-A-15].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article