Article

9 iconographies
1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    7 9 0 1


Techniques chirurgicales - Orthopédie-Traumatologie
[59516]
Doi : 10.1016/S0246-0467(17)59516-1
Traitement chirurgical des descellements fémoraux aseptiques. Reconstruction osseuse par allogreffe et reprise par prothèse cimentée
 

G. Villatte, R. Erivan, S. Descamps, S. Boisgard
 Pôle chirurgie orthopédie-traumatologie, CHU Gabriel-Montpied, 58, rue Montalembert, 63003 Clermont-Ferrand cedex 1, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Les révisions de prothèse totale de hanche sont de plus en plus fréquentes. Les lésions osseuses associées au descellement constituent la difficulté principale de la prise en charge. Deux attitudes thérapeutiques sont possibles : la « révision » (prothèse non cimentée) ou la « reconstruction » (allogreffe osseuse et prothèse cimentée). Dans tous les cas, la planification opératoire avec un bilan d'imagerie complet doit permettre d'anticiper les besoins en matériels prothétiques (tige longue) et allogreffe osseuse. La voie d'abord doit être adaptée aux difficultés techniques (ablation de la tige et du ciment) tout en évitant une majoration des dégâts osseux. Le renforcement cortical par apposition externe, ostéosynthésé par des cerclages, permet de traiter des lésions sur des zones limitées. Lors d'une reconstruction par technique d'Exeter (impaction d'allogreffe spongieuse morcelée endomédullaire), l'impaction de la greffe et de la tige doit être prudente pour éviter « l'explosion » par hyperpression des corticales fragiles du fémur. Dans les cas les plus complexes, la reconstruction nécessite une allogreffe osseuse massive qui « remplacera » le fémur proximal détruit. La longueur de l'allogreffe est fonction de l'étendue des lésions et la tige sera scellée dans l'allogreffe puis dans le fémur distal sain.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Révision de PTH, Descellement, Perte de substance osseuse, Allogreffe osseuse, Prothèse cimentée




© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : G. Villatte, R. Erivan, S. Descamps, S. Boisgard. Traitement chirurgical des descellements fémoraux aseptiques. Reconstruction osseuse par allogreffe et reprise par prothèse cimentée. EMC - Techniques chirurgicales - Orthopédie-Traumatologie 2017;12(2):1-7 [Article 44-676].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article