Article

3 iconographies
1 autoévaluation interactive
3 informations supplémentaires
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 38,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    10 3 0 4


Dermatologie
[41298]
Doi : 10.1016/S0246-0319(16)41298-7
Acrosyndromes vasculaires
 

A. Dadban a,  : Docteur, F. Truchetet b : Docteur, A. Lamarre b : Docteur
a Service de dermatologie, CHU Amiens-Picardie, 80054 Amiens cedex, France 
b Service de dermatologie, Hôpital Bel-Air (Thionville), CHR Metz-Thionville, 2, rue de Friscaty, 57126 Thionville cedex, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Quatre acrosyndromes vasculaires sont décrits dans cet article : le phénomène de Raynaud (PR), l'acrocyanose essentielle, l'érythromélalgie et les engelures. Le PR est une ischémie épisodique des doigts, déclenchée principalement par le froid, et se manifestant par des phénomènes douloureux et des changements successifs de couleur. Il existe des formes primitives et secondaires. Les explorations auront pour but de différencier ces deux formes. La première est le plus souvent bénigne, mais la deuxième peut témoigner d'une anomalie vasculaire ou une maladie de système sous-jacente. L'acrocyanose essentielle est définie par une coloration bleue persistante des doigts et parfois des orteils, majorée par le froid. Elle se différencie du PR par l'absence de douleur et de la phase blanche, ainsi que par son caractère permanent. Elle est le plus souvent primitive sans rapport avec d'autres maladies. Les engelures sont des lésions ischémiques, non paroxystiques, induites par le froid. Leur apparition est favorisée par des troubles vasomoteurs et certains médicaments. Enfin l'érythromélalgie (érythermalgie) est un acrosyndrome rare, primitif ou secondaire, défini par des épisodes d'érythème, de chaleur et de douleur des extrémités.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Acrosyndromes, Phénomène de Raynaud, Acrocyanose, Engelures, Érythromélalgie, Érythermalgie




© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : A. Dadban, F. Truchetet, A. Lamarre. Acrosyndromes vasculaires. EMC - Dermatologie 2016;12(1):1-10 [Article 98-550-A-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article