Article

5 iconographies
1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 37,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    10 5 0 1


Gynécologie
[72622]
Doi : 10.1016/S0246-1064(16)72622-3
Antagonistes de la « gonadotropin-releasing hormone » en aide médicale à la procréation
 

I. Cédrin-Durnerin
 Service de médecine de la reproduction et préservation de la fertilité, Pôle Femme et Enfant, CHU Jean-Verdier, AP-HP, avenue du 14-Juillet, Bondy, France 

Résumé

Les antagonistes de la gonadotropin-releasing hormone (GnRH) bloquent de façon rapide et réversible la sécrétion des gonadotrophines. Leur utilisation quotidienne lors des stimulations ovariennes en fécondation in vitro (FIV) permet de prévenir les pics prématurés d'hormone lutéinisante (LH) avec une efficacité comparable à celle du protocole agoniste long. Ils ont l'avantage d'avoir moins d'effets secondaires, avec un meilleur confort des patientes source de moins d'abandon, moins de risque d'hyperstimulation ovarienne et la possibilité d'annuler presque totalement ce risque en déclenchant par un agoniste de la GnRH, en particulier si l'on décide de surseoir au transfert. Ces avantages font du protocole antagoniste le protocole de première intention chez les normorépondeuses, et le gold standard des hyperrépondeuses et des patientes ayant un syndrome des ovaires polykystiques. Chez les mauvaises répondeuses, les antagonistes de la GnRH apportent des solutions nouvelles avec les cycles semi-spontanés. Ils ont également un intérêt pour certaines endométrioses avec réserve ovarienne altérée. Au plan pratique, les cycles peuvent aisément être programmés par des estrogènes naturels pour faciliter l'organisation du traitement des patientes et de la régulation de l'activité des centres. Une fois la stimulation ovarienne débutée, l'introduction de l'antagoniste se fait de façon fixe au cinquième ou sixième jour d'administration d'hormone folliculostimulante, sauf en l'absence de recrutement folliculaire. Après l'introduction de l'antagoniste, la LH résiduelle est suffisante et il n'y pas lieu d'ajouter de LH. Le déclenchement se fait selon des critères classiques et est flexible à plus ou moins un jour sans conséquence sur le taux de grossesse. Les antagonistes de la GnRH sont aussi utilisables dans les stimulations ovariennes en vue d'insémination pour bloquer les pics de LH et prolonger la stimulation pour obtenir une réponse paucifolliculaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Antagoniste, GnRH, FIV, Hyperstimulation ovarienne contrôlée




© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : I. Cédrin-Durnerin. Antagonistes de la « gonadotropin-releasing hormone » en aide médicale à la procréation. EMC - Gynécologie 2016;12(2):1-10 [Article 91-A-50].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article