Article

5 iconographies
1 autoévaluation
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 45,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    14 5 0 1


Gynécologie
[72632]
Doi : 10.1016/S0246-1064(16)72632-6
Préservation de la fertilité féminine
 

M. Comtet a, J. Benard a, b, M. Grynberg a, b, c,
a Service de médecine de la reproduction et préservation de la fertilité, Hôpital Jean-Verdier, avenue du 14-Juillet, 93140 Bondy, France 
b Université Paris XIII, 99, avenue Jean-Baptiste-Clément, 93430 Villetaneuse, France 
c Unité Inserm U1133, Université Paris-Diderot, 5, rue Thomas-Mann, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.
Résumé

La dernière décennie a été marquée par l'émergence de la préservation de la fertilité féminine dans le domaine de la médecine et la biologie de la reproduction, grâce principalement à la maîtrise de la congélation des ovocytes et du tissu ovarien. D'abord restreinte aux jeunes femmes atteintes de pathologies cancéreuses devant recevoir des traitements gonadotoxiques, elle s'est étendue à toutes les maladies dont l'histoire naturelle ou les traitements sont susceptibles d'altérer la fertilité féminine. Si la vitrification ovocytaire et/ou embryonnaire après stimulation ovarienne constitue à ce jour la méthode la plus établie, la cryopréservation de tissu ovarien, comme le prélèvement d'ovocytes immatures en vue de maturation in vitro reste encore considérée comme expérimentale. Le concept de préservation de la fertilité féminine soulève, outre la problématique de la compétence des gamètes et tissus prélevés dans des contextes pathologiques, de nombreux questionnements éthiques et moraux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Préservation de la fertilité, Vitrification ovocytaire, Cryopréservation embryonnaire, Cryopréservation de tissu ovarien, Cancer et fertilité




© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : M. Comtet, J. Benard, M. Grynberg. Préservation de la fertilité féminine. EMC - Gynécologie 2016;11(4):1-14 [Article 755-A-22].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article