Article

8 iconographies
1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 45,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    19 8 0 1


Maladies infectieuses
[73752]
Doi : 10.1016/S1166-8598(16)73752-5
Entérovirus et parechovirus
 

H. Peigue-Lafeuille a, b,  : Professeur des Universités, praticien consultant, Directeur du CNR Entérovirus/parechovirus, A. Mirand a, b : Maître de Conférences des Universités, J.-L. Bailly b : Maître de Conférences, Directeur de l'EA 4843, C. Henquell a, b : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Centre de biologie, Laboratoire de virologie, Centre national de référence des entérovirus et parechovirus-laboratoire associé, CHU de Clermont-Ferrand, 58, rue Montalembert, 63003 Clermont-Ferrand, France 
b Université d'Auvergne, Laboratoire de virologie, EA4843, Faculté de médecine, 28, place Henri-Dunant, 63001 Clermont-Ferrand, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Dans la famille des Picornaviridae , le genre Enterovirus comprend 12 espèces. Les entérovirus pathogènes chez l'homme se répartissent parmi sept d'entre elles, les entérovirus A à D et les rhinovirus A à C. Les poliovirus appartiennent à l'espèce entérovirus C. Les entérovirus ont un potentiel neurotrope plus ou moins marqué, les rhinovirus un tropisme respiratoire. Ces virus à acide ribonucléique sans enveloppe, résistants dans le milieu extérieur et ubiquitaires, se transmettent surtout par voie fécale-orale et aérienne. Le portage intestinal des entérovirus est fréquent et parfois prolongé. La majorité des infections à entérovirus est inapparente ou paucisymptomatique peu spécifique. La poliomyélite est éradiquée de la zone Europe depuis 13 ans. Continuer la surveillance de la circulation des poliovirus, investiguer les tableaux de paralysies flasques, maintenir un haut niveau d'immunisation vaccinale des populations, restent essentiels. Les poliovirus sauvages circulent encore au Moyen-Orient, au Pakistan et en Afrique, accompagnant la triade conflits-déplacements de population-pauvreté. Les entérovirus « non polio » sont une des principales causes d'infections virales épidémiques chez l'enfant et l'adulte, pléiomorphes et le plus souvent bénignes. Les formes graves sont les infections neuroméningées à type d'encéphalites et de paralysies, les infections généralisées néonatales, certains tableaux de myocardites et d'infections respiratoires, ou survenant chez les personnes immunodéprimées. Le diagnostic moléculaire générique rapide a supplanté les autres techniques. Il doit être suivi du typage du virus dans les formes graves. Les outils moléculaires ont montré le rôle des rhinovirus dans certaines atteintes respiratoires graves et celui des virus du genre Parechovirus dans les méningites des nourrissons et les sepsis du nouveau-né. Actuellement, les grandes épidémies en Chine et en Asie du Sud-Est de maladies pieds-mains-bouche et/ou d'infections neuroméningées sévères à entérovirus 71 représentent une émergence vraie et un défi thérapeutique. L'entérovirus A71, encore peu fréquent en Europe, est étroitement surveillé, de même que d'autres types tels l'entérovirus D68, possiblement neurotrope.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Maladie pieds-mains-bouche, Infection neuroméningée, Infection néonatale, Émergence virale, Diagnostic, Épidémiologie moléculaire




© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : H. Peigue-Lafeuille, A. Mirand, J.-L. Bailly, C. Henquell. Entérovirus et parechovirus. EMC - Maladies infectieuses 2016;13(4):1-19 [Article 8-056-A-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article