Article

4 iconographies
1 autoévaluation interactive
1 information au patient
3 informations supplémentaires
1 cas clinique
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 35,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    13 4 0 6


Médecine d'urgence
[65314]
Doi : 10.1016/S1959-5182(16)65314-X
Convulsions de l'adulte
 

M. Girot a, b, , L. Tyvaert c
a Service des urgences adultes, Hôpital Roger-Salengro, rue Émile-Laine, 59037 Lille, France 
b EA2694 Épidémiologie et qualité des soins, 59037 Lille, France 
c Service de neurologie, Hôpital Central, CHRU de Nancy, Centre de recherche en automatique de Nancy (CRAN), UMR 7039, CNRS, rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, Nancy, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Les convulsions sont des manifestations cliniques très fréquemment rencontrées dans le cadre des soins d'urgence. La distinction entre les convulsions d'origine épileptique et les malaises convulsivants d'origine non épileptique est une première difficulté. Par la suite, la principale problématique consiste en l'identification étiologique de la crise. En effet, il est essentiel de distinguer la crise accidentelle, symptomatique d'une atteinte du système nerveux central (pathologie métabolique, toxique, structurale, infectieuse ou inflammatoire) cédant généralement avec la résolution de l'événement responsable, d'une crise rentrant dans le cadre d'une épilepsie connue ou non encore diagnostiquée. Selon le cadre étiologique, les explorations complémentaires et la prise en charge thérapeutique sont distinctes. Des examens faciles d'accès aux urgences (imagerie, bilan biologique, électroencéphalogramme, etc.) peuvent se révéler nécessaires et indispensables au diagnostic étiologique et parfois syndromique d'une épilepsie. Enfin, il est indispensable que le praticien puisse distinguer les patients suspects d'une menace d'état de mal afin de mettre en place une thérapeutique précoce et d'emblée adaptée. La prise en charge des convulsions répond de fait à différentes problématiques nécessitant l'organisation de filière de soins distinctes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Convulsions-crise convulsive, État de mal épileptique, Première crise d'épilepsie, Crise symptomatique




© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : M. Girot, L. Tyvaert. Convulsions de l'adulte. EMC - Médecine d'urgence 2016;11(3):1-13 [Article 25-110-A-30].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article