Article

2 iconographies
1 autoévaluation interactive
1 cas clinique
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 45,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    16 2 0 2


Gastro-entérologie
[72012]
Doi : 10.1016/S1155-1968(16)72012-8
Marqueurs sériques
 

M. Vallée a, D. Tougeron a, b,
a Service d'oncologie médicale, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86021 Poitiers cedex, France 
b Service d'hépato-gastro-entérologie, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86021 Poitiers cedex, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Les marqueurs tumoraux sériques sont des molécules relativement caractéristiques d'un ou plusieurs types de cancers. Ils peuvent être utiles au dépistage, au diagnostic, à l'évaluation du pronostic, à l'évaluation de la réponse thérapeutique et à la surveillance après traitement curatif. De nombreux marqueurs tumoraux sont décrits, bien que leur intérêt soit très discuté, notamment pour les tumeurs du tractus gastro-intestinal (œsophage, estomac, grêle, côlon, rectum et anus). Dans les cancers digestifs, ils sont essentiellement utiles pour évaluer le pronostic et/ou pour le suivi thérapeutique. Ils n'ont pas, dans ces localisations tumorales, de place dans le diagnostic et le dépistage en raison de faibles sensibilité et spécificité. L'antigène carcinoembryonnaire (ACE) et le carbohydrate antigène 19-9 (CA 19-9) sont les deux marqueurs principaux utilisés dans les adénocarcinomes du tractus digestif. L'intérêt de l'ACE a été clairement démontré dans le suivi thérapeutique des cancers colorectaux, notamment pour détecter une récidive après chirurgie curative, mais également pour évaluer la réponse thérapeutique dans les formes métastatiques sous chimiothérapie. Son intérêt reste discuté dans les autres adénocarcinomes du tube digestif, de même que le dosage du CA 19-9. Le squamous cell carcinoma (SCC) est le principal marqueur utilisé dans les carcinomes épidermoïdes, notamment du canal anal et de l'œsophage. Le SCC est essentiellement utile pour la surveillance. La chromogranine A est le marqueur le plus sensible pour les tumeurs neuroendocrines digestives, utile à la fois pour le suivi thérapeutique et lors de la surveillance. L'émergence de nouveaux marqueurs détectables dans le sang, comme l'acide désoxyribonucléique tumoral circulant et les cellules tumorales circulantes, offre de nombreuses perspectives d'application, notamment pour la détection des anomalies moléculaires tumorales, le suivi thérapeutique et la surveillance. Ils doivent être validés dans des études prospectives afin de démontrer leur supériorité par rapport aux marqueurs sériques conventionnels avant de les utiliser en pratique courante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Marqueurs tumoraux, Cancers digestifs, Antigène carcinoembryonnaire, Carbohydrate antigène 19-9, Squamous cell carcinoma




© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : M. Vallée, D. Tougeron. Marqueurs sériques. EMC - Gastro-entérologie 2016;11(4):1-16 [Article 9-000-E-22].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article