Article

1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 24,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    6 0 0 1


Gastro-entérologie
[19959]
Doi : 10.1016/S1155-1968(16)19959-6
Endoscopie digestive : désinfection, gestion et prévention du risque
 

D. Heresbach  : Professeur, ancien professeur des Universités, ancien praticien hospitalier
 Unité d'endoscopie digestive ou bronchique et d'exploration fonctionnelle digestive, Centre hospitalier de Redon, 35600 Redon cedex, France 

Résumé

On distingue trois niveaux de désinfection : la stérilisation pour les dispositifs médicaux critiques ; la désinfection de haut niveau pour les dispositifs médicaux critiques thermosensibles pénétrant des cavités stériles ; la désinfection de niveau intermédiaire (bactéricide, fongicide, virucide et mycobactéricide) pour les dispositifs médicaux semi-critiques que sont les endoscopes souples pénétrant dans les cavités naturelles non stériles (endoscopie digestive). La mise sur le marché d'enceintes de stockage d'endoscopes thermosensibles offre une maîtrise des conditions de stockage optimales et permet un allongement de la durée de stockage après entretien au-delà du délai des 12 heures imposant une nouvelle désinfection, et une disponibilité des endoscopes 24 heures sur 24 avec validation des traçabilités de stockage. Le nombre de salles d'endoscopie doit être adapté aux nombres annuels d'endoscopies et il est préconisé de disposer d'une salle pour la réalisation de 2000 actes par an en moyenne (hors salle interventionnelle). À partir de données d'enquête et auditées auprès des différents fabricants, il semble légitime de préconiser le renouvellement d'un endoscope tous les 1500 à 2000 examens. D'après le Centre national d'expertises hospitalières, selon leur indice de risque, le coût maximal d'exploitations d'un endoscope ne doit pas excéder deux fois le prix d'achat de celui-ci. Un laveur désinfecteur avec monocuve doit être recommandé pour la réalisation de 1000 à 1500 actes par an. Le matériel d'instrumentation pour endoscopie doit permettre la préhension, l'injection, l'hémostase, la dilatation, la coagulation et la section au niveau de la paroi digestive. Le matériel d'instrumentation mis à disposition doit correspondre au niveau d'activité de chaque plateau technique d'endoscopie qui peut être schématiquement classé selon trois niveaux : niveau 1 : tout centre d'endoscopie pratiquant l'endoscopie œso-gastro-duodénale et la coloscopie ; niveau 2 : centre pratiquant en plus l'endoscopie biliopancréatique ; niveau 3 : centre pratiquant la dissection sous-muqueuse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Désinfection des endoscopes, Enceinte de stockage des endoscopes thermosensibles, Risque en endoscopie, Plateau technique en endoscopie, Qualité de la fibroscopie œso-gastro-duodénale, Qualité de la coloscopie




© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : D. Heresbach. Endoscopie digestive : désinfection, gestion et prévention du risque. EMC - Gastro-entérologie 2016;11(3):1-6 [Article 9-013-B-05].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article