Article

11 iconographies
1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 43,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    11 11 0 1


Techniques chirurgicales - Urologie
[63235]
Doi : 10.1016/S1283-0879(16)63235-3
Accès vasculaires pour hémodialyse : traitement des complications
 

S. Drouin a, b : Chef de clinique, assistante, K. Ferhi c : Praticien hospitalier, C. Billault a, b : Chef de clinique, assistante, B. Barrou a, b, d,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Département d'urologie, néphrologie et transplantation, Groupe hospitalier La Pitié-Salpêtrière, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France 
b Faculté de médecine Pierre-et-Marie-Curie, Université Paris-VI, 91, boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 
c Service d'urologie, Centre hospitalier Robert-Ballanger, 93602 Aulnay-sous-Bois cedex, France 
d Inserm U 1082, CHU de Poitiers, rue de la Milétrie, 86021 Poitiers, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Les abords vasculaires pour hémodialyse sont exposés à de nombreuses complications, notamment mécaniques et infectieuses, du fait de leur ponction répétée au moyen d'aiguilles de fort calibre. Il y a quelques années, la chirurgie occupait une place prépondérante dans la gestion des complications jusqu'à l'avènement des techniques endovasculaires. Les complications sont dominées par les thromboses et les sténoses qui mettent en péril la viabilité de l'accès vasculaire. Les hémorragies par rupture ou les infections sont beaucoup plus rares mais elles mettent en jeu le pronostic vital. Les complications précoces sont dominées par les complications postopératoires (hémorragies, thromboses, infection du site opératoire) qui nécessitent le plus souvent une reprise chirurgicale, ainsi que par le retard de développement ou de maturation de la veine, qui nécessite, en fonction des cas, un geste soit radiologique interventionnel, soit chirurgical. Les complications tardives sont dominées par les sténoses et les thromboses. Le traitement de première intention est désormais de type endovasculaire. Ce n'est que secondairement, en cas d'échec ou de récidive, que se discute le traitement chirurgical. Les hyperdébits sont plus fréquents en cas d'anastomose proximale, sur l'artère humérale notamment. Leur traitement est chirurgical, par ligature de l'artère radiale d'amont pour les anastomoses distales, ou par « distalisation » de l'anastomose pour les anastomoses proximales. Les complications ischémiques sont de traitement difficile et le plus souvent la conséquence d'un mauvais lit d'aval. Leur traitement peut être endovasculaire ou chirurgical en fonction des lésions et du mécanisme de l'ischémie. Les anévrismes et les nécroses cutanées sont la conséquence des ponctions répétées et exposent à la rupture de l'abord, à l'origine d'une hémorragie parfois cataclysmique mettant en jeu le pronostic vital. Leur traitement est chirurgical et doit être rapide, chaque fois qu'existe un risque de rupture. Les infections sont plus fréquentes dans les abords vasculaires utilisant des pontages en matériau synthétique, comme le polytétrafluoroéthylène (PTFE). Elles nécessitent une antibiothérapie adaptée, éventuellement complétée par l'explantation de la prothèse en cas de non-amélioration rapide et franche.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hémodialyse, Abord vasculaire, Complications, Sténoses, Thromboses, Anévrismes, Angioplastie endoluminale




© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : S. Drouin, K. Ferhi, C. Billault, B. Barrou. Accès vasculaires pour hémodialyse : traitement des complications. EMC - Techniques chirurgicales - Urologie 2016;9(3):1-11 [Article 41-101].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article