Article

20 iconographies
1 autoévaluation interactive
12 informations supplémentaires
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 60,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    21 20 0 13


Techniques chirurgicales - Orthopédie-Traumatologie
[63115]
Doi : 10.1016/S0246-0467(16)63115-X
Instabilité chronique antérieure et postérieure de l'épaule : technique conventionnelle, traitement à ciel ouvert
 

O. Barbier , G. Versier
 Service de chirurgie orthopédique, Hôpital d'instruction des Armées Bégin, 69, avenue de Paris, 94160 Saint-Mandé, France 

Auteur correspondant.
Résumé

L'instabilité d'épaule se définit comme une translation glénohumérale excessive dans une ou plusieurs directions et se manifestant cliniquement par des épisodes symptomatiques de luxations ou de subluxations plus ou moins douloureuses. Malgré le développement des techniques arthroscopiques, la chirurgie à ciel ouvert de l'instabilité de l'épaule garde de nombreuses indications et demeure encore la technique de référence du fait de ses résultats validés et durables. Un examen clinique rigoureux et un bilan d'imagerie préopératoire complet sont fondamentaux pour identifier les lésions capsuloligamentaires et/ou osseuses responsables et afin de poser l'indication opératoire. Dans l'instabilité antérieure d'épaule, la voie d'abord deltopectorale est commune à toutes les techniques. Il faut différencier deux types d'approche chirurgicale, soit une réparation dite « anatomique » avec des gestes capsuloligamentaires, soit une réparation dite « non anatomique » avec des gestes osseux. La butée osseuse antérieure reste encore aujourd'hui la technique de référence dans le traitement de ces épaules instables. L'instabilité postérieure de l'épaule est bien moins fréquente. Les techniques chirurgicales relèvent aussi de gestes capsuloligamentaires et/ou osseux, comparables à ceux de sa variante antérieure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Épaule, Instabilité, Butée, Capsuloplastie




© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : O. Barbier, G. Versier. Instabilité chronique antérieure et postérieure de l'épaule : technique conventionnelle, traitement à ciel ouvert. EMC - Techniques chirurgicales - Orthopédie-Traumatologie 2016;11(1):1-21 [Article 44-261].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article